ActualitéBourseTech

Apple a racheté pour 56 milliards de dollars de ses propres actions en 2014

Alors que pendant des mois, sur Twitter et dans la presse, l’investisseur Carl Icahn mettait la pression pour qu’Apple rachète davantage de ses actions sur le marché, la firme à la pomme a lancé un plan de rachat de ses propres actions au mois d’avril. Au final, sur 2014, Apple a racheté pour 56 milliards de dollars (soit environ 45,6 milliards d’euros) de ses actions. Le montant est impressionnant. D’ailleurs, selon des données fournies par FactSet, l’entreprise américaine a été celle qui a le plus dépensé en rachat d’actions sur l’année écoulée.

En comparaison, IBM aurait dépensé 19,2 milliards de dollars sur l’année. Rien qu’au dernier trimestre 2014, Apple a racheté pour 17 milliards de dollars d’actions (soit 240% de plus qu’en 2013). C’est le deuxième plus haut montant consacré à des rachats d’actions par une entreprise du S & P 500 sur un trimestre depuis 2005, année durant laquelle FactSet a commencé à observer ces données.

Au total, les entreprises S&P 500 ont dépensé 567,2 milliards de dollars en rachat de leurs propres actions sur 2014. IBM, Cisco Systems, Oracle, Microsoft… les principales entreprises high-tech des Etats-Unis utilisent cette technique pour flatter leur bénéfice par action, l’indicateur de rentabilité le plus surveillé par les investisseurs à Wall Street. C’est aussi une stratégie RH: elles distribuent des stock options à certains de leurs salariés pour les retenir, puis les leur rachètent à un prix avantageux pour eux.

Adeline Raynal

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Apple a racheté pour 56 milliards de dollars de ses propres actions en 2014
OVH
OVHcloud prépare son éventuelle introduction en Bourse
Starling Bank
La startup britannique Starling Bank lève 317 millions d’euros et passe au rang de licorne
Cyberattaque contre Microsoft: l’Autorité bancaire européenne fait partie des victimes collatérales
À l’approche de son IPO, Deliveroo annonce une perte réduite en 2020
Voitures électriques: cette startup veut révolutionner le secteur avec sa batterie rechargeable en 5 minutes
Blockchain: Jack Dorsey met son premier tweet aux enchères sous forme de NFT