ActualitéAsieChineTransport

Apple affronte Uber en Chine en investissant 1 milliard de dollars dans Didi Chuxing

Cet investissement peut-il changer la donne ? Apple vient d'investir 1 milliard de dollars dans Didi Chuxing (anciennement « Didi Kuaidi »), le principal service de réservation de taxis en Chine – et rival d'Uber dans le pays – qui revendique 11 millions de courses chaque jour et plus de 300 millions d'utilisateurs. Cette annonce survient alors que plusieurs médias annonçaient depuis des mois que la société cherchait à boucler un tour de table de plusieurs milliards de dollars pour financer son expansion. A l'issue de ce nouvel investissement, la valorisation de l'entreprise n'a pas été communiquée.

Apple aux côtés d'Alibaba et Tencent

Avec cette prise de participation, Apple rejoint donc plusieurs grands groupes qui soutenaient déjà Didi Chuxing, parmi lesquels le géant chinois de l'e-commerce Alibaba ou encore le conglomérat spécialisé dans les services Internet Tencent (éditeur de l'application de messagerie WeChat qui compte plus de 600 millions d'utilisateurs). D'ailleurs, à l'origine, les deux groupes soutenaient deux entreprises distinctes, Didi Dache et Kuaidi Dache. Ces deux dernières avaient ensuite fusionné afin d'atteindre une taille critique sur un marché toujours plus concurrentiel.

Car rapidement, un nouvel acteur de taille s'est invité dans la bataille : Uber. Le géant mondial des services de transport avec chauffeur, toujours en recherche de croissance, a rapidement fait de la Chine l'un de ses marchés prioritaires. Quitte à y dépenser beaucoup d'argent pour s'imposer : la société y perdrait 1 milliard de dollars sur un an, aurait expliqué son PDG Travis Kalanick en février, selon Reuters. Dans ce bras de fer avec Didi Chuxing, Uber a même réussi à marquer des points en s'alliant dès 2014 avec le groupe Baidu, qui édite notamment le principal moteur de recherche chinois et de nombreux services associés. Ce dernier y a investi 1 milliard de dollars au capital.

Accélérer la couverture

Depuis, entre les deux poids lourds, c'est la course pour couvrir toujours plus de villes. Pour l'instant, l'avantage est toujours à Didi Chuxing dont le service est disponible dans plus de 400 villes, contre un peu plus d'une quarantaine pour son rival. Uber ambitionne toutefois de rattraper son retard en étant présent dans une centaine d'agglomérations d'ici la fin de l'année. Cet apport de cash apparaît donc comme une nouvelle bouffée d'oxygène pour Didi Chuxing.

« Le soutien d'Apple est un énorme encouragement et une inspiration pour notre entreprise âgée de quatre ans », déclare Cheng Wei, le fondateur et PDG dans un communiqué. « Didi illustre l'innovation qui a lieu au sein de la communauté des développeurs iOS en Chine », ajoute Tim Cook, le PDG d'Apple. «Nous sommes très impressionnés par l'entreprise qu'ils ont construite et leur excellente équipe de direction, et nous sommes impatients de les soutenir à mesure qu'ils grandissent».

Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Apple affronte Uber en Chine en investissant 1 milliard de dollars dans Didi Chuxing
Silicon Valley : un exode de San Francisco vers des villes moyennes américaines se prépare
Les Déterminés, une transformation digitale pour soutenir les entrepreneurs des quartiers populaires et ruraux
Élections américaines: Facebook va bloquer les publicités des médias contrôlés par un État
Coronavirus: l’État débloque un fonds au secours des startups françaises convoitées à l’étranger
Confinement: comment les géants américains ont profité de l’explosion du temps passé sur Internet
Hyperconnexion : « se connecter aux autres pour éviter de se connecter à soi-même »
Copy link