ActualitéBusinessDistributionEtudesEurope

Quels sont les leviers pour avoir un site e-commerce rentable?

En 2015, 70% des sites de e-commerce étaient rentables (un niveau équivalent à 2014), selon l’étude «Sites e-commerce: les leviers de la rentabilité» de Webloyalty publiée ce jeudi 12 mai.

On y apprend également que 81% des sites qui ont une politique click & mortar sont rentables, contre 69% des pure players. Se pose donc la question des leviers qui ont permis à ces acteurs de devenir rentables. 

Fidéliser ses clients, un enjeu majeur

Sans surprise, c’est avant tout en augmentant ses ventes qu’un e-commerçant peut améliorer sa rentabilité (à 87%). Le second levier cité par les répondants est d’améliorer la fidélisation de ses clients (à 75%).

On notera que l’impact estimé sur la rentabilité d’une perte de clients est en hausse de 29% comparé à 2014.

renta-sites-e-commerce

Face à de tels enjeux de croissance, les e-commerçants se tournent davantage vers les réseaux sociaux qu’en 2014 (à 81%, en hausse de 69%). Ils misent également sur la diversification de leur offre (à 74%) et sur la personnalisation de cette dernière (à 72%).

Un tiers des e-commerçants vendent leur base de données

Au-delà de la croissance de leurs ventes, les e-commerçants cherchent à diversifier leurs sources de revenus. Plus de la moitié des répondants déclarent ainsi avoir monétisé leur audience en 2015. On notera que 79% des sites leaders le pratiquent, ainsi que 63% des sites click & mortar.

Ils sont 58% à vendre des espaces publicitaires (+26% comparé à 2014), 55% à vendre des services tiers (+30% comparé à 2014), et 33% à revendre leur base de données clients. On notera que les sites leaders pratiquent à 44% l’asile de colis.

De revenus complémentaires pour développer de nouvelles fonctionnalités

Si la contribution de ces nouvelles sources de revenus au chiffre d’affaires global est assez faible (moins de 20% des répondants déclarent qu’elles contribuent à 10% du chiffre d’affaires ou plus), elles leur permettent d’améliorer leur rentabilité.

Ainsi, un service de marketpace contribue à plus de 20% du résultat d’exploitation des sites (pour 28% des répondants). La revente de la base de données clients contribue quant à elle à plus de 20% du résultat d’exploitation pour 23% des répondants.

renta-sites-e-commerce-2
Les revenus complémentaires générés par ces nouvelles sources de revenus permettent de développer de nouvelles fonctionnalités pour le site (à 25%), d’augmenter les investissements marketing et medias et d’améliorer la rentabilité (à 20%).

VOIR l'étude complète: 

**Méthodologie : pour les besoins de l’étude, TNS Sofres a interrogé par téléphnoe 105 responsables et décideurs de sites e-commerce, entre le 29 mars et le 13 avril 2016. 38% d’entre eux travaillent dans le domaine de la culture, du high tech et de l’électroménager, 22% dans le domaine de l’habillement, 4% dans le domaine du tourisme, 13% dans le domaine de l’équipement de la maison et du jardin. Les 23% restants travaillent dans d’autres domaines. Ils se répartissent de la manière suivante: 37% travaillent pour des sites qui réalisent un chiffre d’affaires inférieur à 1 million d’euros, 27% pour des sites qui ont des revenus compris entre 1 et 10 millions d’euros, 18% pour des sites qui gagnent entre 10 et 50 millions d’euros, et 18% pour des sites qui réalisent un chiffre d’affaires supérieur à 50 millions d’euros.

 

>> Frenchweb organise une semaine spéciale e-commerce du 23 au 27 mai

 
Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This