ActualitéArts et CulturesLes levées de fondsTech

Après une levée de 128 millions, MuleSoft entre dans le club des licornes

Le montant

MuleSoft, une start-up basée à San Francisco, vient de lever 128 millions de dollars (114,9 millions d’euros). L’entreprise rejoint ainsi le club des « licornes » puisque cette nouvelle opération porte sa valorisation à plus de 1,5 milliard de dollars. Au-delà du montant significatif, ce tour de table offre aussi à MuleSoft l’arrivée de nombreux acteurs stratégiques à son capital puisque le principal investisseur a été Salesforce Ventures, le fonds d’investissement du spécialiste américain des logiciels d’entreprise en cloud. Ont également participé Cisco Investments, déjà actionnaire, et ServiceNow aux côtés d’Adage Capital Management, Brookside Capital et de Sands Capital Ventures.

L’entreprise avait déjà attiré de nombreux investisseurs par le passé. Elle avait notamment levé 37 millions de dollars en 2013, puis 50 millions en 2014. Au final, MuleSoft a reçu plus de 259 millions de dollars d’investissements (232,5 millions d’euros actuels) depuis sa création.

Le marché

Fondée en 2006 par Ross Mason, MuleSoft a développé une solution Saas et open sourceAnypoint Platform, qui connecte les applications et les données des entreprises, pour les faire interagir et fonctionner entre elles. Les clients peuvent, en un seul et même endroit, créer et gérer des APIs à cet effet. « Les entreprises ont besoin d’une plateforme qui débloque le potentiel des applications et des données qui alimentent l’ère connectée. Les APIs sont le carburant pour connecter ce qui n’a jamais été connecté avant », déclare Greg Schott, le PDG.

Près de dix ans après son lancement, MuleSoft revendique plus de 700 entreprises dans son portefeuille de clients, dont Unilever, Walmart, AT&T, Nestlé, ou encore Tesla et Toyota. Si l’entreprise ne révèle pas son chiffre d’affaires, elle affirme que son rythme annuel de réservation a franchi les 100 millions de dollars en 2014. Elle a également doublé ses effectifs l’an passé, à 500 employés dans le monde.

Les objectifs

Avec ce nouvel investissement, MuleSoft annonce vouloir accélérer le développement de sa plateforme tout en profitant de ses partenariats avec Salesforce, Cisco et ServiceNow (un groupe spécialisé dans les services en cloud pour les entreprises). Elle souhaite également renforcer son développement à l’international alors qu’elle dispose actuellement d’une dizaine de bureaux dans le monde. L’entreprise doit cependant compter sur la concurrence de nombreux acteurs dont certains poids lourds comme IBM.

[tabs]

[tab title= »MuleSoft: les données clés »]

Siège social : San Fracisco (Etats-Unis)

Fondateur : Ross Mason

PDG : Greg Schott

Financement : 259 millions de dollars levés depuis sa création

[/tab]

[/tabs]

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This