ActualitéBusinessDecode BusinessEuropeRetail & eCommerceTV

Après une transformation réussie, La Redoute veut s’imposer comme une plateforme «lifestyle»

Interview de Nathalie Balla, co-présidente de La Redoute

La Redoute, c’est l’histoire d’une renaissance. En 2013, le groupe Kering cède l’entreprise, qui subit d’importantes pertes, à Nathalie Balla et Eric Courteille. En quelques années, les deux cadres devenus entrepreneurs parviennent à faire entrer La Redoute dans l’ère du digital. Passée sous le giron de La Fayette qui détient désormais 51% de la société roubaisienne, où en est La Redoute aujourd’hui?

L’entreprise ne communique plus sur son chiffre d’affaires depuis 2016. À cette date, il se situait à 750 millions d’euros. La plateforme e-commerce revendique plus de 10 millions de clients en France et à l’international et emploie 2 000 personnes.

«Notre communauté, c’est clairement la femme et sa famille»

Mais l’e-commerce a aussi beaucoup évolué, comment la marque se positionne-t-elle face à ses concurrents, qui vont d’Amazon en passant par Vente-Privée, Sarenza ou encore Asos? «Notre communauté, c’est clairement la femme et sa famille», explique Nathalie Balla, co-présidente de La Redoute. «Nous avons une approche qui rend l’achat le plus simple et le plus fluide possible pour des femmes qui sont à la fois mères de famille, engagées dans leur métier ou dans leur entreprise». Le site se voit aussi, avant tout, comme une plateforme « lifestyle ». Le segment « décoration » représente aujourd’hui la moitié de son chiffre d’affaires.

«La Redoute est, en fait, la bonne amie qui va apporter les solutions et les conseils dont j’ai besoin», ponctue Nathalie Balla. Un des meilleurs atouts de l’entreprise? Ses marques propres est convaincue la co-présidente: La Redoute Collections sur le prêt-à-porter, La Redoute Intérieurs et AM.PM. pour la partie «Maison». «Ce sont des marques qui sont développées par notre équipe, positionnées de manière très claire, avec la volonté de rendre le style à la française, le beau, accessible à tous».

L’ouverture de corners au sein des Galeries Lafayette, sa vision du « new retail »… Retrouvez l’interview complète de Nathalie Balla, co-présidente de La Redoute.

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Après une transformation réussie, La Redoute veut s’imposer comme une plateforme «lifestyle»
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link