ActualitéBusinessFinTechInvestissementsLes levées de fondsTech

AssurTech: Wefox lève 110 millions de dollars supplémentaires pour sa série B

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

En mars dernier, la startup germano-suisse Wefox, spécialiste de l’AssurTech, levait 125 millions de dollars en série B. Mené par Mubadala Ventures, fonds d’investissement du gouvernement des Emirats arabes unis et allié du fonds de placement Vision Fund de Softbank, le financement voyait également la participation du Chinois Creditease. Il s’agissait du premier investissement européen de Mubadala Ventures. Aujourd’hui, Wefox a levé 110 millions de dollars supplémentaires, qui viennent renforcer cette série B et portent donc son total à 235 de dollars. La valorisation de la startup atteindrait désormais 1,65 milliards de dollars.

L’extension du tour de table a été menée par Omers Ventures, Merian Chrysalis et Samsung Catalyst fund. Mubadala Ventures, Creditease et Mundi Ventures, autre investisseur historique, ont également participé. Au total, le groupe a désormais levé 268,5 millions de dollars depuis sa création en 2015 (alors sous le nom de FinanceFox). Lors de tours de table précédents, Wefox a également reçu le soutien de Horizons Ventures, Idinvest Partners, Mountain Partners, Speedinvest, Seedcamp, Salesforce Ventures, Sound Ventures et Target Global.

Un chiffre d’affaires de plus de 100 millions de dollars pour Wefox

Fondé par Julian Teicke, Dario Fazlic, Fabian Wesemann et Teodoro Martino, Wefox Group se trouve derrière deux entités, la plateforme d’assurance Wefox et l’application et société d’assurance consommateur One, lancée en février 2018. Wefox, qui revendique aujourd’hui 500 000 clients (contre 400 000 au début de l’année) et un chiffre d’affaires de plus de 100 millions de dollars, propose de connecter entre eux assureurs, courtiers et consommateurs dans l’optique plus large de digitaliser l’industrie de l’assurance. L’entreprise cible notamment les personnes qui travaillent de manière occasionnelle comme les livreurs de repas ou les chauffeurs VTC.

One, qui est présent sur la plateforme Wefox parmi d’autres assureurs, fournit aux consommateurs différentes couvertures d’assurance personnelle. La filiale aurait multiplié son chiffre d’affaires annuel par dix en 2019, à 30 millions de dollars. En tout, le groupe fort de 400 employés affirme compter 1 500 courtiers en assurance. D’abord actif en Suisse et en Allemagne, puis en Autriche, le groupe a peu à peu développé son activité à travers l’Union européenne.

Wefox veut s’étendre hors d’Europe

Parmi les rivaux de Wefox figurent notamment les Français Alan, qui a bouclé un financement de 40 millions de dollars au début de l’année, Shift Technology, qui a dernièrement levé 60 millions de dollars, l’Américain Devoted Health, qui a réuni 300 millions de dollars en octobre 2018, l’Indien Acko, pour qui Amazon a mené un tour de table de 12 millions de dollars en mai 2018, ou encore le Français Otherwise. En Europe, le secteur de l’AssurTech représente près de 3 milliards d’euros en termes de valeur créée (exits et valorisations d’entreprises), selon Dealroom.

Wefox
La FinTech européenne en 2019. Crédit: Dealroom.

L’extension de la levée viendra soutenir l’extension internationale de l’entreprise prévue en 2020 et amorcée avec la première partie de la série B plus tôt cette année. Wefox prévoyait alors de s’étendre davantage en Europe, et surtout en France, en Espagne, aux Pays-Bas et au Benelux. Un développement qui devrait ensuite ouvrir la voie vers une expansion mondiale, avec notamment la Chine en ligne de mire.

Wefox Group: les donnés clés

Fondateurs: Julian Teicke, Dario Fazlic, Fabian Wesemann, Teodoro Martino
Création: 2015
Siège social: Berlin
Effectifs: 400
Marché: AssurTech
Activité: plateforme et application d’assurance
Concurrents: Alan, Simply Business, Prima, Bima, Friday…


Financement: 110 millions de dollars en décembre 2019 auprès d’Omers Ventures, Merian Chrysalis, Samsung Catalyst fund, Mubadala Ventures, Creditease, Mundi Ventures

Bouton retour en haut de la page
Wefox
AssurTech: Wefox lève 110 millions de dollars supplémentaires pour sa série B
Luxe: la stratégie de Monnier Paris pour séduire la génération Z
Deezer s’écroule pour ses premiers pas à la Bourse de Paris, dans un contexte « difficile »
FinTech : les levées de fonds ralentissent au premier semestre
Le député MoDem Jean-Noël Barrot nommé ministre délégué au Numérique
Pixmania, la nouvelle aventure entrepreneuriale de Steve et Jean-Emile Rosenblum
Web3 : Comment The Sandbox a attiré plus de 300 marques dans son métavers

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media