Laurence FaguerLes Experts

Tokyo: comment la marque de lingerie Wacoal utilise la technologie 3D dans ses boutiques

Par Laurence Faguer, expert retail FrenchWeb

En synthèse

  • Le groupe de lingerie japonais Wacoal a ouvert en mai dernier une boutique à Tokyo dans laquelle les clientes peuvent en quelques secondes connaître exactement leur taille de sous-vêtements, en toute autonomie, grâce à un scanner corporel en 3D.
  • Utilisant la technologie AI Watson d’IBM, l’étape suivante, sur tablette, consiste à proposer les articles les plus susceptibles de convenir par rapport à chaque silhouette.
  • Résultats: acquisition de nouvelles clientes, plus jeunes et au montant d’achat moyen supérieur grâce à ce guidage taille/suggestions d’articles.

Dans le détail

Le « Tokyu Plaza Omotesando Harajuku » dans le quartier Shibuya à Tokyo est un mall de facture classique, comme on en voit dans toutes les grandes villes du monde entier. Jusqu’à ce qu’on découvre, nichée au 4ème étage, une petite boutique qui de prime abord détient les codes parfaits de la boutique Instagramable. Sauf qu’en s’approchant, on découvre un peu de matière: on y parle 3D body scanner et AI… La boutique en question est proposée par Wacoal Holdings Corp, groupe japonais de lingerie fondé en 1949.

L’achat lingerie, un achat à haut risque

Rien n’est plus difficile que d’acheter de la lingerie à la bonne taille. Surtout en ligne. Les marques ont chacune leurs propres systèmes de mesures. Quand à la silhouette… elle peut varier avec le temps.

Le magasin Smart & Try de Wacoal à Tokyo

Pour palier à cette difficulté qui freine les achats, des marques et enseignes proposent différents service. Chez Etam, par exemple, le « Try-at-Home » est « un vrai succès auprès de clientes qui l’ont très vite adopté » nous disait Cédric Taravella interrogé en mai dernier en qualité de CEO d’Etam. (Le Try-at-Home d’Etam est un service en ligne ou en magasin qui permet à la  cliente de choisir jusqu’à 10 articles à essayer tranquillement chez elle, pendant 7 jours ; elle ne paye que les articles qu’elle veut garder et retourne les autres gratuitement, dans un entrepôt ou dans un magasin Etam. Simone Pérèle US propose un quizz en ligne, Adore Me.com repose sur un système d’abonnement, façon Stich Fix.

Wacoal, en pointe sur le textile technique japonais

L’innovation chez Wacoal n’est pas née d’hier. Dès 1964, Wacoal crée «The Human Science Research Center» un département interne dédié à la recherche scientifique sur la beauté féminine, dont l’objectif est la conception des produits répondant à toutes les morphologies des femmes.

Wacoal « 3D SMmart&Try » 

En mars dernier, Wacoal lance en magasin « 3D smart and try », un service gratuit pour connaître exactement ses mensurations grâce à la 3D, en tout autonomie, sans l’intervention de personne, et pour recevoir une recommandation, grâce à l’IA, d’articles correspondants à sa morphologie.

Comment cela marche ?

Proposé depuis mai 2019 dans cette boutique Wacoal à Tokyo (et depuis septembre dans une boutique à Osaka) la démarche ne prend que quelques minutes:

1- La cliente se rend dans une cabine à première vue assez classique, sauf que celle-ci est équipée d’un scanner corporel 3D, qui mesure en 5 minutes le corps entier de la personne en sous-vêtements.

Source : Wacoal

En plus de déterminer la taille idéale de sous-vêtements, le scanner délivre d’autres données sur 18 parties du corps, très exactement: la taille, la longueur des bras, la largeur des épaules, le tour du cou, etc.. Des données recueillies dans un tableau de mesure que la cliente peut imprimer sur place pour l’emporter chez elle.

Source : Wacoal.

Un ID (alphabet) lui est attribué pour accéder aux données de mesure sur la tablette dans le magasin.

2- Une fois rhabillée, la cliente s’installe confortablement dans un canapé de la boutique, et répond à quelques questions sur une tablette: ses préférences en matière de style, les détails qui lui importent pour ce type d’achat. Grâce à la technologie AI d’IBM Watson, combinant intelligence artificielle et analyse de données, elle obtient alors une recommandation d’articles qui lui correspondent, plus rapidement que ne le ferait un humain.

La cliente peut néanmoins se faire aider d’une conseillère en style, et mettre en favoris des articles considérés pour les retrouver plus tard en ligne, si l’achat n’est pas fait dans la boutique.

De vrais cabines « traditionnelles » sont aussi prévues pour essayer la lingerie souhaitée. Il y a aussi la possibilité de réserver pour une consultation gratuite –sans attente et dans la langue de son choix.

Le matériel : La boutique située au 4ème étage fait 110 m2. Elle est équipée de trois 3D body scanners et de huit tablettes.

Résultats

Période du 30 mai 2019 au 10 octobre 2019

  • Nombre de mesures faites avec le scanner 3D body: 5 400 personnes
  • Moyenne mensuelle: environ 1 050 personnes
  • Pourcentage de clientes ayant fait un achat = 30 %
  • Pourcentage de clientes achetant un article Wacoal pour la première fois: 60 %
  • Montant moyen par article acheté: ¥22,000 (182 €) (après conseil de la vendeuse) et ¥13,000 (108€) (achat sans aide).
  • Age: 60% des clientes avaient entre 20 et 34 ans

Utilisation de la data offline pour vendre plus (online ou en physique)

  • Fin de la cliente anonyme

En plus de rendre un vrai service à la cliente, ce 3D body scanner fait office de « connecteur » entre la personne qui entre dans la boutique –généralement anonyme– et cette même personne qui en ressort, cliente si elle a fait un achat, ou prospect connue, si elle a bénéficié de ce service mais n’a pas acheté.

La digitalisation des data clientes permet aussi à la marque de suivre et de mesurer le taux d’achat après que les mesures aient été prises dans l’un des deux magasins équipés du scanner de corps 3D: achat immédiat sur place dans le magasin; plus tard dans un autre magasin Wacoal, ou dans un magasin revendeur de la marque (si la cliente fournit son ID); achat sur le site e-commerce; ou aucun achat.

  • Data exploitable par l’ensemble du groupe Wacoal

Quelles exploitations de la data dans le groupe ?

Style, Fabrication, Partenariats

  • Développer de nouveaux services et produits
  • Utiliser les données pour ajuster les quantités à fabriquer en fonction de la demande par taille et modèle
  • Utiliser la data lors de co-créations de produits avec des entreprises partenaires

Stock

  • Optimiser les stocks en fonction des tailles essayées/achetées, par magasin et par jour/mois, ou ou plus tard en ligne (zone de chalandise online du magasin).

Comportements Clients

  • Fidéliser les clientes actuelles/ Augmenter leur fréquence d’achat
  • Attirer des clientes plus jeunes
  • Maximiser les opportunités de vente (retargeting magasin > Online)

 » Pleins de souvenirs et en contact direct avec la peau, les soutiens-gorge sont des objets difficiles à jeter pour les femmes pour diverses raisons. Le projet « Wacoal Bra Bra Recycling » est une mission importante pour nous qui continuons à fabriquer des produits. Nous avons le désir permanent de continuer à répondre sincèrement aux questions auxquelles les femmes peuvent être confrontées » Wacoal jp https://www.wacoalholdings.jp/en/specialB/07.html

Futur

Après les deux premières boutiques à Tokyo et Osaka, Wacoal Japon a l’intention d’ouvrir 5 autres magasins dans les mois prochains.

MEET YOUR JUST est la base line de Wacoal. En juillet dernier, le groupe japonais a fait l’acquisition de Lively, une marque américaine digitally native lancée en 2016. Outre deux magasins physiques à New York et Chicago, Lively repose sur une vaste communauté de 80 000 ambassadeurs que la fondatrice, Michelle Cordeiro Grant, a réuni en communiquant sur les réseaux sociaux et via des méthodes de marketing digital.

Lively est une histoire entrepreneuriale de personnes humaines qui se font aider d’outils technologiques afin de conseiller la juste taille à chacune de leurs clientes. Un modèle reproduit dans cette boutique de Tokyo, mixant 3D, AI et consultations personnalisées avec sa conseillère attitrée.

La correspondante:

Laurence Faguer est une marketeuse et entrepreneuse « go-between » France et USA, fondatrice de Customer Insight.

A la demande d’entreprises françaises, elle repère en personne les innovations en Digital, Mobile et Retail aux Etats-Unis, avant qu’elles ne soient connues en France, puis les aide à transposer avec succès ces stratégies ayant fait leur preuve aux U.S.

Laurence est expert US pour FrenchWeb qui reprend de temps à autres la publication des articles de son blog.

 

Vous souhaitez rejoindre le Club Decode Retail, choisissez votre formule et inscrivez-vous.

«Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné la gestion de votre demande de rejoindre notre club par DECODE MEDIA SAS. Le destinataire des données est DECODE MEDIA SAS au capital de 75 192 euros, 55 rue de Bretagne 75003 Paris. Conformément à la loi «informatique et libertés» du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à DECODE MEDIA SAS au capital de 75 192 euros, 55 rue de Bretagne 75003 Paris. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.»

DECODE RETAIL : Vous êtes un acteur décideur du retail et de l’eCommerce ? Découvrez notre offre premium et accédez aux informations cles pour votre business.
Tags

Les Experts

Les Experts sont des contributeurs indépendants de FrenchWeb.fr.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Tokyo: comment la marque de lingerie Wacoal utilise la technologie 3D dans ses boutiques
BeautyTech: à New York, des entrepreneuses reviennent sur leur gestion de la crise
Entrepreneuriat : toute solution n’a pas son problème
Innovation et société: les risques d’une prudence excessive
La notion d’impact, au cœur de l’entrepreneuriat ?
Rakuten
Rakuten: « De nouvelles possibilités d’innover en matière d’expérience client s’ouvrent dans le retail »
Tech for good: et si c’était une très mauvaise idée?
Copy link