Data RoomTech

AT Internet, 16 ans d’existence à Bordeaux, leader de l’Online Intelligence

Créé en 1995 à Bordeaux par Alain Llorens, AT Internet est à l’origine une web agency sous le nom d’Applied Technologies Internet. A partir de 1997, elle se repositionne sur le marché du Web Analytics.

AT Internet développe et commercialise depuis des solutions intégrées en mode SaaS permettant aux éditeurs de mesurer, superviser et analyser l’intégralité de leurs sites web. Une chaîne de valeur nommée Online Intelligence.

Il s’agit donc de mesure et analyser en temps réel la performance des sites et le comportement des internautes et d’agréger l’ensemble de ces données dans un tableau de bord général pour une optimisation globale. Au-delà des données de web analytics, la gamme d’outils proposés par AT Internet permet de simplifier la stratégie multicanal, d’évaluer et de gérer la e-réputation.

AT Internet compte aujourd’hui plus de 3500 clients, et 140 collaborateurs dans 9 pays. 60% des collaborateurs sont affectés à la R&D, essentiellement à Bordeaux. La société prévoit un CA 2010 -2011 de plus de 12 M €, en hausse de 25%. Parmi ses clients: Rue du Commerce, Vente Privée, Price Minister, Le Monde, Bouygues Telecom, Total, Kellogg’s, RATP….

Un exemple parfait de réussite d’une société française à dimension familiale, aujourd’hui leader européen de l’Online Intelligence et seule entité encore indépendante de son marché sur le continent.

Entretien avec Mathieu Llorens, Directeur Général d’AT Internet, fils du créateur Alain Llorens.


La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
AT Internet, 16 ans d’existence à Bordeaux, leader de l’Online Intelligence
Porté par le cloud et les jeux vidéo, Microsoft dépasse ses attentes et celles du marché
IA: Kili Technology lève 7 millions de dollars auprès de Serena et e.ventures
Portée par sa « stratégie de diversification », Apple devient la marque la plus valorisée au monde
YouStock lève 2,3 millions d’euros auprès de First Risk Capital et Bpifrance
Twitter lance Birdwatch pour que ses utilisateurs luttent eux-mêmes contre la désinformation
IA: l’Europe toujours à la traîne face aux États-Unis et à la Chine