Frenchweb recrute un chef de projet editorial et un responsable partenariats
ActualitéBusinessEuropeFinTechInvestissementsLes levées de fondsStartup

Atom Bank, la néobanque britannique des Millennials, lève 206 millions de dollars

Le montant

La start-up britannique Atom Bank, qui développe une banque en ligne sur mobile exclusivement dédiée aux consommateurs âgés de 18 à 34 ans, a bouclé un tour de table de 206 millions de dollars mené par la banque espagnole BBVA (Banco Bilbao Vizcaya Argentina). Cette dernière a contribué à hauteur de 118,5 millions de dollars, ce qui lui permet de détenir une part de 39% au sein du capital d’Atom Bank.

Pour rappel, selon la loi britannique, si une société prend une part de 30% ou plus, cela engendre automatiquement une exigence réglementaire pour cet actionnaire de formuler une offre publique d’achat (OPA). Cependant, BBVA a obtenu la permission auprès du Takeover Panel, l’autorité britannique qui supervise les OPA en Grande-Bretagne, de détenir plus de 30% de la banque sans devoir lancer une OPA pour racheter la FinTech.

Toscafund Asset Management a également participé à l’opération. Cette levée de fonds porte la valorisation d’Atom Bank à plus de 500 millions de dollars, selon TechCrunch. Il y a un an, lors de son tour de table de 102 millions de dollars, la société était valorisée 320 millions de dollars.

Le marché

Fondée en 2014 par Mark Mullen, co-fondateur de la banque en ligne First Direct, et Anthony Thomson, co-fondateur de Metro Bank, Atom Bank a obtenu une licence bancaire auprès du régulateur financier britannique en juin 2015. La start-up a officiellement lancé son service en avril 2016 sur iOS et Android. La banque en ligne britannique propose des comptes d’épargne fixe, des prêts immobiliers et des prêts aux PME. Pour se démarquer, la néobanque mise sur l’authentification biométrique (reconnaissance faciale et vocale) et une personnalisation accrue (logo, couleurs et nom de la banque modifiables).

Au Royaume-Uni, Atom Bank devra faire face à une concurrence qui se densifie. La jeune pousse Monzo et les néobanques Starling Bank et Tandem se sont également positionnées sur ce segment d’activité. A l’échelle européenne, Atom Bank devra se mesurer à l’Allemand N26, qui engrange 4 000 nouveaux utilisateurs français par semaine.

Les objectifs

Avec ce tour de table, Atom Bank prévoit de doubler ses activités existantes. La banque mobile souhaite également utiliser ce financement pour développer de nouveaux produits dans les prochains mois et ainsi enrichir son offre pour les jeunes adultes et les entreprises à la recherche d’alternatives aux banques traditionnelles.

Atom Bank : les données clés

Fondateurs : Mark Mullen et Anthony Thomson
Création : 2014
Siège social : Durham (Angleterre)
Activité : banque en ligne sur mobile
Financement : 206 millions de dollars en mars 2018

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This