ActualitéAmérique du nordBusinessTransport

Les camions autonomes d’Uber entrent en service pour transporter des marchandises

Après avoir réglé à l’amiable son bras de fer judiciaire avec Waymo, en échange du versement de 245 millions de dollars à la filiale de Google, Uber reprend sa marche en avant dans la conduite autonome. La firme américaine a annoncé que ses camions autonomes étaient désormais en service sur les autoroutes de l’Arizona pour transporter des marchandises sur de longues distances. Cependant, un chauffeur est tout de même présent à bord du véhicule pour assurer certaines manoeuvres et reprendre le volant le cas échéant.

Ces camions autonomes circulent pour le compte des clients du service Uber Freight. Lancée en mai 2017, cette application est exclusivement dédiée au fret. Elle permet en effet de mettre en relation les entreprises ayant besoin de livrer des marchandises et les camionneurs indépendants ou non. Uber a indiqué que sa filiale Advanced Technologies Group menait des tests dans l’Arizona depuis novembre dernier. Cependant, le groupe dirigé par Dara Khosrowshahi n’a pas divulgué le nombre de camions autonomes en circulation ou le nombre de trajets effectués depuis leur mise en service.

Les camions autonomes sur une partie du trajet 

Les camions autonomes d’Uber ne le sont pas sur la totalité de la distance à parcourir. Ils sont capables de transporter des marchandises sur la plus longue partie du trajet, c’est-à-dire sur l’autoroute, espace routier qui offre le minimum de contraintes pour la technologie de conduite autonome. Une fois que le camion sort de l’autoroute, il rejoint ensuite une zone de transfert où sa remorque est rattachée à une cabine de camion traditionnelle, dans laquelle se trouve un chauffeur. Ce dernier effectue les derniers kilomètres du trajet pour assurer la livraison des marchandises.

Le lancement de ces premiers camions autonomes sur les routes américaines est le fruit des avancées réalisées par Otto, la filiale d’Uber dédiée aux camions sans chauffeur. Dès 2016, la firme américaine avait mené ses premiers tests avec ses camions autonomes. Cette année-là, le groupe s’était notamment fait remarquer en assurant une livraison dans le Colorado. Lors de ce trajet, le camion autonome avait parcouru près de 200 kilomètres pour transporter près de 2 000 caisses de bières.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Les camions autonomes d’Uber entrent en service pour transporter des marchandises
Loi Avia, Twitter : La régulation des plateformes numériques au coeur des débats
Navigation: des drones au cœur du nouveau système anti-mines franco-britannique
[Webinar] Les 6 clefs pour optimiser sa gestion de contenu en entreprise
Après son accrochage avec Twitter, Trump veut limiter la protection dont bénéficient les réseaux sociaux
Innovation frugale : comment mieux innover avec moins de ressources
Tesla autorise Elon Musk à réclamer près de 775 millions de dollars pour sa première paie
Copy link