ActualitéMedia

Axel Springer se renforce dans les petites annonces en ligne

Le groupe allemand de médias Axel Springer a annoncé qu’il allait faire passer de 70% à 85% ses parts dans Springer Digital Classifieds GmbH, sa structure dédiée aux petites annonces en ligne, en rachetant les parts de General Atlantic pour 446 millions d’euros. La firme précise aussi qu’elle détient une option d’achats sur les 15% d’actions restantes, toujours propriété de General Atlantic. Si celle-ci est levée, l’opération sera financée par un échange d’actions d’Axel Springer.

Sur les neufs premiers mois de l’année, l’activité petites annonces en ligne a généré 357,1 millions d’euros de chiffre d’affaires pour un EBITDA de 160,2 millions d’euros.

Changement de statut

Le conseil exécutif et le conseil de surveillance d’Axel Springer ont également décidé de préparer un changement de la forme juridique d’Axel Springer annonce le groupe. Son statut social devrait passer de SE (société européenne) à KGaA.

« La numérisation offre à Axel Springer des opportunités intéressantes de croissance dont beaucoup n’ont pas été exploitées à ce jour. En changeant la forme juridique pour une société en commandite par actions (KGaA, ndlr), nous serons en mesure de lever des capitaux supplémentaires, de promouvoir davantage et d’accélérer la croissance de la société » explique Mathias Döpfner, PDG d’Axel Springer.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Axel Springer se renforce dans les petites annonces en ligne
Israël : « Résilience remarquable de l’économie Tech »
Coronavirus: Edouard Philippe envisage une app qui localiserait les personnes infectées
Utilisation des données de santé : la sécurisation comme pré-requis
Coronavirus: la téléconsultation médicale en plein boom depuis le confinement
L’addiction aux jeux vidéo est-elle vraiment une maladie mentale?
Télécoms: les opérateurs américains T-Mobile et Sprint ont enfin fusionné pour rivaliser avec Verizon et AT&T
Copy link