ActualitéAffaires publiquesAmérique du nord

Barack Obama veut mettre fin à la défiscalisation des GAFA

Pour faire face aux dispositifs légaux mis en place par les multinationales, notamment les GAFA, pour optimiser leur fiscalité, Barack Obama souhaite mettre en place un double mécanisme fiscal.

D’une part les profits actuellement logés en dehors des Etats-Unis seraient taxés à hauteur de 14%. Ce dispositif permettrait de collecter plus de 238 milliards de dollars. D’autre part, une taxe de 19% serait appliquée sur les profits à venir.

Ces dispositions sont aujourd’hui inscrites dans le projet de budget de l’administration de Barack Obama. Reste à savoir si cette réforme sera approuvée par les deux chambres du Congrès, dans laquelle les Républicains sont majoritaires.

Une telle réforme est également demandée par de nombreux acteurs européens. Hier encore, Stéphane Richard, PDG d’Orange indiquait à l’antenne de RTL « Je veux que ces gens paient des impôts comme nous, là où ils font du chiffre d’affaires et là où ils créent de la richesse, sur nos marchés, dans nos pays »

Reste à savoir si les politiques français et européens auront la même détermination que le gouvernement américain.

crédit photo: Everett Collection / Shutterstock.com

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. Petite co(q)uille : ‘D’un part’ -> ‘D’une part’ en début d’article

  2. A qaund un président noir en france ? entre les idiots racistes d’extrême droite, les tortureurs de pauvres de droite, les ajouteurs de loi de gauche et les pendeurs de riches d’extreme gauche; Si seulement on pouvait avoir quelqu’un qui ne soit pas pourri d’idéologies ça serait pas mal.

Bouton retour en haut de la page
Barack Obama veut mettre fin à la défiscalisation des GAFA
Comment Foncia accélère sa transformation numérique ?
Quand la présidentielle américaine se joue sur Twitch
Pourquoi LGO, la plateforme crypto de Frédéric Montagnon, fusionne avec Voyager
[DECODE Quantum] A la rencontre de Iordanis Kerenidis, Directeur de la R&D de Qc-Ware
Malgré 1,75 milliard de dollars levés, Quibi ferme ses portes au bout de 6 mois
Uber
Uber prêt à racheter Free Now (Daimler/BMW) pour plus d’un milliard d’euros