ActualitéData RoomEuropeRetail & eCommerce

BeezUP ouvre un bureau en Allemagne : « le data feed est un marché très concurrentiel »

L’Allemagne représente le plus fort potentiel d’acheteurs en ligne

L’entreprise spécialisée dans la gestion de flux de données et du référencement multicanal ouvre son premier bureau hors de France, en Allemagne. Une ouverture qui marque une forte volonté de développement à l’international pour la startup auto-financée qui propose déjà ses services dans cinq pays en Europe. Pour Michel Racat, le PDG de BeezUP, il s’agit de « nouer de nouveaux partenariats pour rafler des parts de marché supplémentaires ».

beezup

L’entreprise a choisi Francfort, au coeur du pays qui présente, selon lui, le plus fort potentiel d’acheteurs en ligne. « Pour une petite entreprise, les choix de développement à l’international sont cruciaux. Il a fallu choisir parmi les plus gros pays d’Europe. Le choix de l’Allemagne était naturel, on s’y est développé dès le début […] c’est maintenant l’un de nos plus grands marchés et nous voulions privilégier une relation de proximité avec nos clients d’outre-Rhin ».

Aucune structure ou aide financière n’a été proposée par l’Allemagne, contrairement à ce qui est en vigueur dans d’autres pays selon M. Racat. Le data feed management (la mise à jour automatique et multi-canal de données , ndlr) est un marché concurrentiel, il faut capter les clients. BeezUP compte donc continuer à proposer son produit d’appel à 45 euros par mois, que tous les commerçants devraient pouvoir s’offrir.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
BeezUP ouvre un bureau en Allemagne : « le data feed est un marché très concurrentiel »
Live shopping: NTWRK lève 50 millions de dollars auprès de Goldman Sachs et du groupe de luxe français Kering
Bitcoin, NFT, salons audio…: Comment Twitter veut attirer les créateurs de contenus?
Pourquoi Taster s’est tourné vers le crowd equity funding après sa levée de 37 millions de dollars
FoodTech: Flink valorisé à 2,1 milliards de dollars après un tour de table mené par DoorDash
E-commerce: DataHawk lève 6 millions d’euros pour accompagner les revendeurs Amazon dans leur activité
Le directeur technologique de Facebook va céder sa place à Andrew Bosworth, spécialiste du metaverse