Frenchweb recrute un chef de projet editorial et un responsable partenariats
AcquisitionActualitéBusinessInvestissementsTransport

BlaBlaCar met la main sur Less, l’application de covoiturage urbain lancée par Jean-Baptiste Rudelle

BlaBlaCar se renforce sur le segment du covoiturage urbain. Le géant français du covoiturage vient d’annoncer l’acquisition de l’application de covoiturage urbain Less. Les modalités financières de l’opération n’ont pas été communiquées.

Créée en octobre 2016 par Jean-Baptiste Rudelle, co-fondateur de Criteo, tout juste rappelé au poste de directeur général du spécialiste français du reciblage publicitaire, Florent Boutellier, Denis Collin, Francis Cohen et Romain Niccoli, Less est une application mobile de covoiturage instantané adaptée aux villes. La société propose un service innovant qui s’organise autour d’une communauté de conducteurs solidaires. Inscrite dans une démarche responsable et durable, elle veut permettre à ses utilisateurs de se déplacer moins cher en ville, avec moins de voitures, moins de congestion et moins de pollution. En novembre 2017, la start-up avait levé 16 millions d’euros.

Un atout pour renforcer BlaBlaLines 

Moins de deux ans après sa création, Less s’apprête ainsi à épauler BlaBlaCar qui tente de se positionner sur le marché du covoiturage courte distance, notamment pour les trajets courts entre le domicile et le travail. «En anticipation d’une consolidation de marché des applications de covoiturage urbain, l’équipe a souhaité combiner ses forces avec un acteur établi», explique Jean-Baptiste Rudelle.

Une fois l’acquisition totalement bouclée, l’application Less sera fermée et la technologie sera mise au service de BlaBlaLines, une application de covoiturage pour les trajets courts entre le domicile et le travail lancée par BlaBlaCar il y a un an. Celle-ci met automatiquement en relation les conducteurs et les passagers via un algorithme de matching.

L’application fonctionne à la manière d’une ligne de bus ou de métro. En effet, elle crée des lignes personnalisées selon la demande des utilisateurs, avec un point de rencontre et un point de dépose, afin d’éviter les détours et ainsi gagner du temps. «Cette acquisition s’inscrit dans une phase d’innovation pour BlaBlaCar, après la création d’un nouvel algorithme décuplant la granularité de notre service, et le lancement national de BlaBlaLines», indique Nicolas Brusson, co-fondateur et directeur général de BlaBlaCar. A ce jour, la licorne française est présente dans 22 pays et revendique 60 millions de membres.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This