ActualitéTech

BlackBerry : le chiffre d’affaires trimestriel chute de 64% sur un an, 5,9 milliards de dollars de pertes sur l’année

La firme va se réorienter sur les services plutôt que les terminaux.

Le précurseur des smartphones BlackBerry vient de publier des résultats dans le rouge. A 976 millions de dollars, son chiffre d’affaires pour le quatrième trimestre de son exercice fiscal 2014 chute de 64% par rapport à la même période un an plus tôt. Au final, le constructeur enregistre une perte nette de 423 millions de dollars ce qui porte à 5,9 milliards de dollars les pertes totales sur son exercice fiscal de 2014.

En dépit de ce qui s’apparente à une mauvaise nouvelle, ces chiffres sont meilleurs que ce sur quoi tablaient la plupart des analystes. « Je suis très heureux de nos progrès et de l’exécution budgétaire au quatrième trimestre grâce à la stratégie que nous avons présenté il y a trois mois » déclare même John Chen, le président de BlackBerry arrivé en novembre dernier. « Nous avons considérablement simplifié les opérations, ce qui nous permet d’atteindre notre objectif de réduction des dépenses avec un trimestre d’avance sur notre calendrier » ajoute-t-il avant d’affirmer que son entreprise est sur le « chemin du retour à la croissance et à la rentabilité « .

Le numéro un de la firme canadienne souhaite en effet progressivement réorienter le groupe sur les services et les logiciels plutôt que sur les combinés téléphoniques pour lesquels il accuse un retard face à la concurrence des terminaux d’Apple et des concurrents asiatiques sous Android. D’ailleurs sur le dernier trimestre, la société a tiré seulement 37% de ses revenus sur le « hardware », contre 56% pour les services. A suivre donc.

Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
BlackBerry : le chiffre d’affaires trimestriel chute de 64% sur un an, 5,9 milliards de dollars de pertes sur l’année
YouTube
Face au boycott, Facebook, Twitter et YouTube acceptent de réguler les contenus nocifs
Malgré son éviction par Apple et Google, Fortnite génère toujours plus de revenus
[DECODE Brésil] La FinTech et l’e-commerce défient la pandémie en Amérique latine
Gate Watcher : « Chaque pays européen souhaite avoir son industrie de la cybersécurité »
Comment Welcome at Work! a vu les besoins en animation des bureaux changer avec la crise
Gleamer
MedTech: Gleamer boucle un tour de table de 7,5 millions d’euros mené par XAnge
Copy link