ActualitéEurope

[Bon App’] Bleesk veut augmenter le trafic des magasins physiques avec des pushs de réduction

Aujourd’hui, Bleesk, présentée par Pierre-Philippe Hauteclair, entrepreneur belge et partenaire associé à Xpandity group, une agence de création digitale et marketing basée en Belgique. La société est également présente à Cracovie car « le centre névralgique de tout ce qui touche au développement car les sociétés de développement de beacons sont situées en Pologne », explique l’entrepreneur.

[tabs]

[tab title= »A propos »]

Pays: Belgique et Pologne

Éditeur: Bleesk

Date : décembre 2014

Disponibilité : iOS et Google Play

Capture d’écran 2015-04-01 à 12.16.52

[/tab]

[/tabs]

Frenchweb : Quel est le concept de l’application ?

Pierre-Philippe Hauteclair : ​A son origine, Bleesk a été conçu pour permettre aux annonceurs (petites et grandes organisations, commerces de proximité, chaînes…) de communiquer directement et facilement avec les consommateurs et acheteurs potentiels en leur offrant un contenu direct et innovant sur leur smartphone. Bleesk a été conçu d’une part pour offrir aux consommateurs, une application gratuite qui recense les « bons deals » autour de soi sans contrainte de frontières linguistiques ou physiques.

D’autre part, Bleesk contient un volet B2B qui offre aux annonceurs et autres organisations commerciales, un accès aisé où ils peuvent configurer et créer leurs annonces via une plateforme web dynamique au sein de laquelle le contenu est enregistré et ensuite poussé vers les mobiles se situant dans la zone couverte par le(s) beacon(s) placé(s) chez les annonceurs ayant souscrit à un abonnement chez Bleesk. La plateforme B2B, de part sa simplicité de fonctionnement et sa richesse technologique, offre aux annonceurs un moyen facile et directe de mettre toute campagne faisant usage d’un (ou plusieurs iBeacons) sont devoir se soucier d’une programmation lourde et longue; le travail est fait pour vous ce qui permet également d’économiser sur les frais de développement. Une campagne peut être activée en quelques minutes!

Comment avez-vous eu l’idée de créer cette application?

Les iBeacons* ont le vent en poupe; beaucoup de projets se développent outre-Atlantique et l’Europe n’y échappe pas. On remarque diverses utilisations en France, Belgique, Grande Bretagne… Les iBeacons répondent de plus en plus à la demande des annonceurs de communiquer directement vers les consommateurs de proximité; les consommateurs sont friands de leur smartphones et des interactions pouvant s’afficher par ce biais. Etant donné la pénétration du mobile et des smartphones et le nombre de tentatives de mise en avant, parfois très couteuses en terme de promotion, nous avons pensé que l’utilisation du mobile comme point de destination du message, via les bornes iBeacons, peut susciter un intérêt plus important et plus qualitatifs auprès des consommateurs. Enfin, l’autre avantage complémentaire à notre technologie est la possibilité de pouvoir analyser et suivre le comportement des utilisateurs et donc de mieux appréhender leurs besoins ou encore de susciter leurs intérêts.

Quelles sont les autres applications similaires et en quoi la vôtre est-elle différente ?

En effet, il existe d’autres applications de ce genre mais celles-ci se concentrent souvent sur la partie B2C, à savoir une application telle que nous la pensions initialement et ayant pour but de regrouper les bons «deals»; nous avons voulu nous différencier en créant une plateforme aisée pour aider les annonceurs à configurer, de manière indépendante, leurs contenus.

En Grande-Bretagne, un projet très intéressant est l’application Regent Street. En France, on peut découvrir le projet Sweepin. A noter enfin, que notre technologie ne s’arrête pas à un standard iBeacon en particulier, elle fonctionne sans contrainte avec les supports Estimote ou encore Kontakt.io pour n’en citer que deux.

Pensez vous monétiser ce service ? Si oui, comment ?

Actuellement, nous offrons à tout annonceur la possibilité d’utiliser notre plateforme de manière gratuite pour une période d’un mois (toutefois nous sommes ouvert en cette période de développement à être plus flexible et permettre de tester notre technologie); une fois que le délai de test est écoulé, l’annonceur paiera, s’il souhaite continuer, un montant de 12 euros par beacon activé par mois. La possibilité de disposer d’une application totalement re-lookée est envisageable.

Quelles entreprises utilisent actuellement votre service ?

Comme décrit ci-dessus, nous avons les derniers temps investi toutes nos forces sur le développement de la solution. Nous obtenons aujourd’hui bon nombre de réactions sur les territoires: États-Unis, Pays-Bas, Arabie Saoudite, Grande-Bretagne, Asie. L’ensemble de ces pays s’intéressent aujourd’hui principalement à notre technologie et à notre solution pour sa partie B2B où les demandent d’intégration se multiplient. Bleesk semble donc aujourd’hui répondre à une demande en constante progression d’intégrateurs. Ces demandes nous ont d’ailleurs orienté ces derniers temps à l’élaboration d’un SDK (Software Development Kit) qui peut facilement être intégrer pour toutes enseignes.

Chaque jour à 13h, Frenchweb vous présente une application mobile, en partenariat avec Stardust, The digital testing company spécialiste du test d’applications mobiles, de sites internet et autres services digitaux. Vous souhaitez également parrainer la rubrique Bon'App ? Cliquez ici

*iBeacons: Intégré dans la nouvelle version d’iOS 7, les iBeacons ont recours à des mini-capteurs sans fil placés dans un espace physique qui transmettent des données à un iPhone via Bluetooth Low Energy.
Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Tags
EquipAUto

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “[Bon App’] Bleesk veut augmenter le trafic des magasins physiques avec des pushs de réduction”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This