Actualité

[Bon App’] Multivote, un widget de polling interactif

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici
Chaque jour à 13h, Frenchweb vous présente une application mobile, en partenariat avec Stardust, The digital testing company spécialiste du test d’applications mobiles, de sites internet et autres services digitaux. Vous souhaitez également parrainer la rubrique Bon'App ? Cliquez ici

Origine : France

Editeur : Multivote

Date de mise à jour : 22 août 2014

Disponibilité: iOS 6.0, Android 2.3.3 et Windows Phone

Multivote - application

Avec Multivote, le sondage n’est plus une expérience individuelle. Face à des services de polling comme OpinionSlice ou Poutsch, Multivote propose à ses clients d’intégrer ses sondages comme un widget sur leur site. L’application mobile propose un vote interactif en flux continu. Depuis son compte, l’utilisateur peut participer à autant de questionnaires en ligne qu’il le souhaite, pour différents acteurs – médias, associations, collectivités – et interagir avec les autres participants. Disponible gratuitement sous iOS, Windows Phone et Android, Multivote n’existe actuellement qu’en français.

Interview de Xavier Juredieu, fondateur de la société Multivote qui édite l’application ;

FrenchWeb : Comment fonctionne votre application ?

Xavier Juredieu est le fondateur de Multivote
Xavier Juredieu est le fondateur de Multivote

L’application s’adresse au mobinaute qui vote en ligne. Après un téléchargement gratuit, l’utilisateur créé son compte. Ensuite, il sélectionne ses centres d’intérêt, puis il complète son profil. Il a ensuite accès à des questionnaires de vote. L’application donne accès aux résultats chiffrés détaillés et à un espace de débat avec les autres participants. L’utilisateur n’a plus besoin de se ré-enregistrer à chaque fois pour participer à un sondage qualitatif en ligne. A chaque vote, il gagne des points à échanger contre des cadeaux.

Comment avez-vous eu l’idée de la créer ?

La bataille pour la présidence de l’UMP en novembre 2012 a agi comme un déclencheur pour moi. J’avais déjà fait l’expérience d’être sondé, et je n’en avais pas gardé un souvenir mémorable. Nous vivons dans un monde où nous sommes très sollicités pour donner notre avis, mais les outils de mesure d’opinion sont souvent limités par les panels « représentatifs » ou par les réponses à choix prédéfinis. J’ai voulu changer la donne et proposer un outil de vote à la fois viral et qualitatif.

Quels sont vos principaux concurrents ? Et comment votre application se démarque-t-elle ?

Nous proposons une solution de sondage en ligne en temps réel. Notre premier concurrent est la social TV avec le vote par sms pendant une émission. Ce type de service représente une manne financière pour l’annonceur, mais ne permet pas de personnaliser le vote. Nos autres concurrents sont les instituts de sondage, qui couvrent 70% des enquêtes quantitatives en ligne. Nous nous différencions en offrant un espace de partage et de débat, avec une logique de réseau social.

Comment allez-vous monétiser ce nouveau service ?

Multivote est un service vendu en mode SAAS. Nos clients sont des médias – comme Le Parisien ou Ouest France – , des collectivités locales – par exemple la ville de Bordeaux – ou des entreprises à qui nous vendons une prestation sur mesure. Nous leur proposons un outil non-propriétaire de mesure d’opinion, qui se déploie sur notre plateforme ou s’intègre directement sur le site du client qui en fait la demande.

Avez-vous créé une start-up pour développer l’application ?

J’ai créé la société Multivote à Bordeaux en juillet 2013. En temps que premier actionnaire, j’ai financé l’incubation à hauteur de 100 000 euros. Trois mois après la création de la société, nous avons bouclé une levée de fonds en seed pour un montant de 310 000 euros, ce qui nous a permis de financer l’amorçage de notre activité. Aujourd’hui, j’occupe le poste de CEO et j’ai huit collaborateurs. En 2014, nous prévoyons un chiffre d’affaire de 150 000 euros. D’ici fin 2015, notre objectif est de pérenniser notre développement en renforcer nos équipes. Dans les 6 prochains mois, nous espérons boucler une deuxième levée de fonds pour un montant prévisionnel de 500 000 euros afin de financer notre internationalisation.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et vidéos libres de droits

Vous voulez faire découvrir une application ? Soumettez-la en remplissant le formulaire.

Bouton retour en haut de la page
[Bon App’] Multivote, un widget de polling interactif
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media