Affaires publiquesInvestissements

[Interview] Le Ministre des Finances Michel Sapin en immersion à l’incubateur Creative Valley

Le ministre des Finances Michel Sapin s’est déplacé hier à l’incubateur Creative Valley, au Kremlin-Bicêtre. Il y a rencontré 6 startups et échangé avec les porteurs de projets. C’était l’occasion de sonder le ministre sur les ambitions du gouvernement sur le financement de l’innovation, le Crédit Impôt Recherche, et le financement par les entreprises ( corporate venture), un chantier important dans le soutien au secteur numérique.

L’incubateur a été lancé il y a 2 ans, sous l’impulsion de Yann Gozlan, Nicolas Sadirac et Kwame Yamgnane. Creative Valley, qui accompagne aujourd’hui une trentaine de startups issues de divers univers ( réalité augmentée, immersion 3D…) veut jouer l’efficacité d’un réseau « multi-points », avec des implantations en région ( Nantes, Bordeaux) et à l’international, en Chine et aux USA. L’incubateur se positionne aussi en accélérateur, et va soutenir les projets via un fonds de 100 millions d’euros en cours de bouclage, avec Auriga notamment. Creative Valley prévoit par ailleurs, dans les mois qui viennent, de multiplier les partenariats «systémiques» avec les écoles, celles de la mode notamment.

Entretien avec Michel Sapin, Ministre des Finances, et Yann Gozlan, fondateur de Creative Valley :

 

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Interview] Le Ministre des Finances Michel Sapin en immersion à l’incubateur Creative Valley
L’Indonésien Gojek lève 300 millions de dollars supplémentaires auprès de Telkomsel
Partoo
E-commerce: Partoo lève 15 millions d’euros auprès de Webedia
EdTech : StuDocu lève 50 millions de dollars auprès de Partech
Crypto : 8,3 millions d’euros pour Klub, la plateforme d’investissement lancée par la Ki Foundation
Shift Technology, nouvelle licorne française de l’AssurTech après une levée de 220 millions de dollars
RH: Teale lève 2 millions d’euros auprès d’ISAI et Kima pour améliorer la santé mentale des salariés