Affaires publiquesInvestissements

[Interview] Le Ministre des Finances Michel Sapin en immersion à l’incubateur Creative Valley

Le ministre des Finances Michel Sapin s’est déplacé hier à l’incubateur Creative Valley, au Kremlin-Bicêtre. Il y a rencontré 6 startups et échangé avec les porteurs de projets. C’était l’occasion de sonder le ministre sur les ambitions du gouvernement sur le financement de l’innovation, le Crédit Impôt Recherche, et le financement par les entreprises ( corporate venture), un chantier important dans le soutien au secteur numérique.

L’incubateur a été lancé il y a 2 ans, sous l’impulsion de Yann Gozlan, Nicolas Sadirac et Kwame Yamgnane. Creative Valley, qui accompagne aujourd’hui une trentaine de startups issues de divers univers ( réalité augmentée, immersion 3D…) veut jouer l’efficacité d’un réseau « multi-points », avec des implantations en région ( Nantes, Bordeaux) et à l’international, en Chine et aux USA. L’incubateur se positionne aussi en accélérateur, et va soutenir les projets via un fonds de 100 millions d’euros en cours de bouclage, avec Auriga notamment. Creative Valley prévoit par ailleurs, dans les mois qui viennent, de multiplier les partenariats «systémiques» avec les écoles, celles de la mode notamment.

Entretien avec Michel Sapin, Ministre des Finances, et Yann Gozlan, fondateur de Creative Valley :

 

Tags

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
[Interview] Le Ministre des Finances Michel Sapin en immersion à l’incubateur Creative Valley
La startup KineQuantum lève 1 million d’euros pour mettre la réalité virtuelle au service des kinés
La startup uTip lève 1 million d’euros pour monétiser les contenus des youtubeurs
Musique: la startup Groover lève 1,3 million d’euros pour promouvoir les nouveaux artistes
Le groupe de communication Heroiks investit dans Founders Future, le venture studio de Marc Menasé
Financement de la tech : des engagements trop tardifs ?
La startup Cashbee lève 1,1 million d’euros pour optimiser l’épargne digitale
Copy link