ActualitéCom

[Bon App’] Saumo, pour retrouver ceux que l’on a croisé

Chaque jour à 13h, Frenchweb vous présente une application mobile, en partenariat avec Stardust, The digital testing company spécialiste du test d’applications mobiles, de sites internet et autres services digitaux. Vous souhaitez également parrainer la rubrique Bon'App ? Cliquez ici

[tabs]

[tab title= »L’application »]

Origine : France

Editeur: FMC Group

Date de lancement: Décembre 2014

Disponibilité: iOS et Android

Fondateurs : Pierre Fugit (diplômé ESC Dijon en management et marketing stratégique) et Diego Cerda (diplômé de l’IEP Toulouse et d’un master en philosophie).

 

[/tab]

[/tabs]

Capture d’écran 2015-01-26 à 12.38.10

Saumo est une application qui permet d’échanger avec toutes les personnes de son entourage, qui font partie de notre quotidien. Saumo permet d’échanger, au lycée avec ses amis, ou encore de discuter avec des personnes croisées le temps d’un trajet en métro ou d’une bière prise dans un bar, explique Pierre Fugit, cofondateur et gérant de FMC group.

FrenchWeb: Comment vous est venue l’idée ?

Pierre Fugit: Saumo est la rencontre entre Diego Cerda, un philosophe passionné par le comportement social et la notion de Temporalité et un « marketeux » Pierre Fugit, inspiré par les nouvelles tendances et les nouvelles technologies.

Nous nous sommes rendu compte qu’il était possible d’échanger avec des personnes qui se trouvaient à des milliers de kilomètres via Facebook, Viber ou consorts mais pas de rentrer en contact, créer un lien avec la personne qui se trouve à 5 mètres de nous dans le bus ou au fond du bar. Nous souhaitons utiliser les nouvelles technologies pour créer du lien social dans un monde hyper-connecté.

Photo Pierre FUGIT
Pierre Fugit cofondateur de Saumo

Quels sont vos objectifs business 

Pour le moment, nous avons fonctionné avec un amorçage constitué de Love Money, prêt bancaire ainsi que des prêts d’Honneur financés par notre département.

L’application est totalement gratuite. Nous sommes centrés sur l’expérience utilisateur afin de proposer l’application la plus en adéquation avec les besoins de notre cible. Une fois que nous aurons atteint une masse critique d’utilisateurs, nous activerons des leviers de monétisation. Nous sommes encore en phase de réflexion sur cette partie car les possibilités sont multiples entre la publicité, du sponsoring et des achats in app. Nous ne nous sommes pas fixés de limite sur le nombre d’utilisateurs, l’objectif étant de toucher notre cœur de cible et de changer un certain comportement social vis-à-vis de la rencontre. Nous souhaitons toucher toute la France pour pouvoir par la suite expatrier le concept en sachant que le concept devrait être lancé d’ici quelques mois en Espagne, Italie ainsi qu’aux Philippines.

Comment comptez-vous vous faire connaitre ?

Notre plan marketing est composé de plusieurs leviers. Nous avons débuté par une communication sur les réseaux sociaux au vue de l’omniprésence de notre cœur de cible sur Facebook et Instagram.

Les personnes entre 15 et 30 ans font partie de notre cœur de cible bien que le concept s’applique à une population beaucoup plus large au vu du projet de communication universaliste de Saumo.

De plus, nous avons développé un partenariat avec une Youtubeuse pour faire la promotion de l’application et gagner en visibilité. La vidéo devrait sortir en fin de semaine. Nous nous sommes également inspirés de la stratégie des Student Brand Manager de l’enseigne Redbull en recrutant des Ambassadeurs de marque au sein des lyçées et des complexes universitaires.

Sur quel marché vous positionnez vous, et quelles sont vos applications concurrentes directes et indirectes ? Comment vous démarquez-vous par rapport à l’application Happn ? 

Aujourd’hui, la notion de rencontre est galvaudée de fait, les gens pourraient nous assimiler à des applications comme Lovoo, Tinder ou Happn. Mais nous sommes bien plus larges car nous sommes dans la rencontre sociale. Saumo signifie « bulle-écume» en langage Espéranto, langue universaliste du 19ème siècle et ça résume bien la philosophie de l’application, Saumo est le moyen imaginé pour connecter ces bulles entre elles dans le présent.

La différence avec Happn est dans l’ADN de l’application : Il n’y a pas de profil, simplement une photo (pas d’identité virtuelle), un principe de messagerie éphémère (pas d’historique de conversation), et les utilisateurs restent maître de leur visibilité.

Périmètre social instantané : Happn nous fait remarquer qui nous avons croisé dans le passé pour le rencontrer dans le futur. Saumo, c’est la possibilité de se connecter dans le présent. On favorise l’échange, le lien social dans le présent. Permettre à des gens qui se trouvent au même endroit, au même moment, qui ne se seraient jamais rencontrer, de pouvoir créer un lien entre eux et c’est ça la beauté de Saumo.

Quelle est la prochaine étape de l’application ? 

Des versions anglaise et espagnole nous ont été demandées car la France regorge d’étudiants étrangers et cela est en accord avec notre projet universaliste. Des bonus pour les personnes qui utilisent fréquemment l’application sont également prévus.

Combien y-a-t-il eu de téléchargements et d’utilisateurs pour le moment ? 

Près de 4000 téléchargements avec une parité quasi parfaite 53% d’hommes et 47% de femmes. 75% des utilisateurs sont réguliers. Nous avons des métriques intéressantes pour le moment mais il nous faut vraiment étudier les retours de nos utilisateurs pour améliorer le fonctionnement de l’application et ainsi pouvoir la proposer à grande échelle.
Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Paule Vélu

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This