ActualitéRetail & eCommerce

Camping Car Park déploie sa plateforme au service des vacanciers nomades

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Lancée en 2011 par Laurent Morice et Corinne Bruel et basée à Pornic, la start-up Camping Car Park s’est positionnée sur un marché de niche, qui compte 300 000 véhicules en circulation en France, en tissant un réseau d’aires de stationnement pour camping-cars.

La société propose aux camping caristes des services complets (wifi inclus) pour leurs étapes et aux communes touristiques de bénéficier de revenus tout en organisant l’accueil des camping caristes plutôt que de les laisser stationner n’importe où. L’idée est également de pousser les voyageurs à consommer les offres touristiques locales.

Le projet capitalise sur l’utilisation des technologies (le web pour afficher la disponibilité en temps réel sur les aires, la RFID pour les cartes, etc) et une connaissance fine des contraintes des collectivités locales ainsi que des attentes des camping caristes.

Après avoir levé 1,5 million d’euros auprès de Newfund, la start-up compte aujourd’hui 13 collaborateurs et prévoit d’étendre son activité sur le marché marocain. En ligne de mire : 100 nouvelles implantations par an dès 2015.

2 commentaires

  1. Bonsoir,
    Ces espaces proposés sont trop étroits, trop chers … ce sont des pompes à fric !
    à éviter !

  2. Bonjour,
    En tant que camping cariste, je trouve l’idée de camping car park  pas mal en soi, mais trop rigide dans son concept. En effet, sa pratique tarifaire est trop élevé car elle propose des services qui pourraient être optionnels au choix de chaque utilisateurs; je m’explique , actuellement les tarifs vont  de 8,50 à 12,00 euros avec EDF, eau et wifi compris; c’est parce que les énergies sont imposé d’office que   90% des camping caristes boycottent ou boudent ce types de parking (aires) car de plus cela est trop cher et il y a un sentiment d’injustice de payer beaucoup plus que sont du. Si cette starstup veut vraiment « décoller » elle sera obliger de prendre l’aspect optionnel des energies afin de faire baisser les tarifs de ces aires. En plus, ces aires et parkings camping car  ne résolvent absolument pas le problème du stationnement des camping car et véhicules habitables assimilés (300 000 camping car et 550 000 véhicule habitables homologués ou non en circulation en France) et l’on connait déjà sur le terrain les limites du système. Pour infos, un mairse ne peut pas au vue de la législation française et européenne actuelle (et avenir) interdire en totalité le stationnement de ces véhicules sur le territoire de sa commune et ce de jours comme de nuit (il n’est pas interdit de dormir dans un véhicule stationné sur la voie publique).
    Les camping caristes quand ils se sente rejetés par une commune, vont stationner (gratuitement de préférence) sur la commune voisine ou dans un rayons de 10/15 KM.
    Petit rappel aussi: stationner ce n’est pas camper (voir la législation à ce sujet). Je vous invite aussi à aller faire un tour sur les sites de forum de camping caristes et sur le site de la FFACCC.
    Vous l’aurez compris, en l’état actuel des choses, camping car park n’a pas vraiment d’avenir et n atteindra pas ses objectifs, d’autant plus que pour l’installation de ces parking le financement est assuré uniquement par les communes qui en ces temps de crise préfèrent investir dans des choses beaucoup plus prioritaires.
    Cordialement.

Bouton retour en haut de la page
Camping Car Park déploie sa plateforme au service des vacanciers nomades
Web3 : Comment The Sandbox a attiré plus de 300 marques dans son métavers
[Nominations] Capgemini, Teads, Linxo… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre de la startup WeLinQ
La FinTech SumUp valorisée 8 milliards d’euros après une nouvelle levée de fonds
[Série B] BNPL : Hokodo lève 37 millions d’euros pour sa solution B2B
[Made in Bordeaux] VivaTech : les startups de Nouvelle-Aquitaine en force au salon

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media