Decode BusinessFW500Retail & eCommerceTV

[FW500] Charlotte Journo-Baur, CEO de Wishibam: « Si on n’aide pas les retailers à se réinventer, ils vont mourir »

Interview avec Charlotte Journo-Baur, fondatrice et CEO de Wishibam

Comment assurer la diversité du commerce de demain? Pour Charlotte Journo-Baur, fondatrice et CEO de Wishibam, la réponse se trouve dans une formule située au juste milieu entre commerce physique et e-commerce. L’entreprise créée en 2015 propose à la fois une marketplace mode et beauté BtoC et une solution personal shopper BtoB.

Wishibam est né de la volonté d’aider les vendeurs en magasin et en ligne à convertir les visites des clients, et d’accompagner le client tout au long de son parcours d’achat, également en ligne ou en magasin. Il en a résulté une solution double. D’abord, un chat en ligne relié à un CRM. Celui-ci, l’activité BtoC de l’entreprise, permet, en fonction du parcours d’achat du client et de son historique de navigation, de lui proposer des produits personnalisés à un instant T. Il permet à Wishibam de générer du chiffre d’affaires pour l’investir dans le développement de sa technologie. Celle-ci est ensuite proposée aux retailers en marque blanche pour les aider à personnaliser l’expérience d’achat de leurs propres clients. « On répond au besoin du moment, mais on est aussi capable d’anticiper un besoin futur et de monitorer des campagnes marketing agiles et ultra-personnalisées », assure Charlotte Journo-Baur.

La solution fait partie des réponses des acteurs émergents du e-commerce aux groupes mondiaux tels qu’Amazon. Ici, il s’agit d’atteindre un taux de conversion plus élevé, mais aussi un taux de réachat qui équivaut à près de trois fois celui du marché, et un panier moyen plus important. « Notre obsession, c’est de savoir ce que veulent les clients finaux », ajoute la CEO.

Selon cette dernière, l’avenir s’annonce sombre pour les retailers qui misent principalement sur des « super-promos » et autres livraisons gratuites, qui ne leur assurent pas de rentabilité : « Si on n’arrive pas à aider les retailers à se réinventer, à proposer une expérience d’achat différente, ils vont mourir ». Le juste milieu se trouverait ainsi dans la proposition d’une expérience d’achat omnicanale, tant en termes d’achat qu’en personnalisation de l’accompagnement.

La concurrence des centres commerciaux et marques de mode ou beauté en France ne serait en outre plus seulement constituée de leurs voisins directs, mais bien du monde entier : « Amazon, Wish, des marketplaces très axées sur la praticité et le prix ». A défaut de pouvoir concurrencer ces géants sur ces volets, la survie réside dans l’expérience. Charlotte Journo-Baur prend pour exemple Zappos, spécialiste de la vente en ligne de chaussures racheté par Amazon en 2009 pour 1,2 milliard de dollars : « Ils avaient une cote d’amour tellement importante auprès de leurs clients, (…) qu’Amazon a eu peur (…) et les ont intégré ».

Retrouvez l’interview complète de Charlotte Journo-Baur, fondatrice et CEO de Wishibam.

FW 500: le classement des 500 entreprises de la tech française

Pour la troisième année consécutive, FrenchWeb établit un panorama des entreprises de la Tech française, qu’elles soient startup, PME, Grands Groupes: le FW500.

Le FW500 s’intéresse aux entreprises françaises, leurs potentiels, leurs performances (taux de croissance annuel du chiffre d’affaires sur les trois derniers exercices, effectifs…), et ce afin d’établir un classement des sociétés par rapport à leur dynamique de développement.
➔ En savoir plus sur le FW 500

En partenariat avec:

Tags

Patrick Randall

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA. Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This