Tech

[Chiffre] 1 mobile sur 3 vendu en 2011 était un smartphone

Selon les chiffres publiés ce mercredi 15 janvier par le cabinet Gartner, 472M de smartphones se sont vendus à travers le monde en 2011. Des ventes en hausse de 58% par rapport à 2010 et qui représentent désormais près d’un tiers du marché global des téléphones mobiles (31%).

Sur le seul quatrième trimestre 2011, 149M d’unités ont été écoulée, soit une augmentation de 47,3% par rapport à la même période l’année précédente.


Ce dynamisme s’expliquerait notamment par le succès de l’iPhone d’Apple, qui est d’ailleurs devenu le troisième constructeur mondial sur le marché global des mobiles. Nokia reste, quant à lui, le 1er constructeur tous mobiles confondus mais continue de perdre des parts de marché. Deuxième, Samsung détient pour sa part 17,7% des parts de marché sur le secteur. Grand perdant de l’année 2011, RIM voit ses ventes s’effondrer et n’arrive qu’en 6ème position sur le marché global.

Sur le marché spécifique des smartphone, Apple figure comme leader en 2011, s’accaparant 19% des parts de marché. Sur les trois derniers mois de l’année, la marque à la pomme devance également Samsung avec 35,4M de smartphones écoulés, contre 34M pour le fabriquant coréen.

En terme de systèmes d’exploitation, Android de Google reste le plus utilisé avec près de 50% des parts de marché. L’iOS d’Apple arrive en deuxième position (23,8%) tandis que Symbian de Nokia se place sur la 3ème marche du podium avec 11,7% des parts.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Chiffre] 1 mobile sur 3 vendu en 2011 était un smartphone
Quelle est cette startup que s’arrachent les investisseurs français?
Comment les entreprises peuvent-elles appliquer la recette qui a fait le succès des GAFA ?
Qui était Lee Kun-hee, le président de Samsung à l’origine d’un empire international ?
Intel: pourquoi le titre du géant des micro-processeurs a chuté de 10% en Bourse
Données de santé: la présence de Palantir dans le suivi du vaccin contre le Covid-19 inquiète
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat