Data Room

[Chronique] Digital Music #52

News décalées, vidéos musicales et concerts indés…C’est la chronique musique Frenchweb de la semaine ! Au sommaire : Google Music débarque en France et se positionne sur du direct-to-fan, l’étude qui dérange sur le téléchargement illégal, Soundtracking invente la bande son de vos images sur Instagram, Musicplayr et Whyd offrent un nouvel eldorado à la collecte de liens musicaux, les Black Keys se mettent au Kung-Fu dans la bande originale du premier film de RZA, et les Airnadettes fêtent les morts avec Stéphane Plaza…Bonne lecture !

[STREAMING] Google Music débarque en France et se positionne sur du direct-to-fan.

 

Après « Sandy », c’est une nouvelle tempête qui arrive prochainement… sur le marché du streaming : Google Music ouvrira ses portes en France (ainsi qu’au Royaume-Uni, en Australie, en Espagne et au Canada) le 13 novembre prochain. Accessible via la plateforme Google Play (sur navigateur web, smartphones, tablettes), le nouveau service de musique de Google (déjà disponible aux Etats-Unis depuis un an), entend ainsi conquérir de nouveaux territoires européens grâce à son catalogue de plus de 15 millions de titres (légèrement plus en y intégrant son récent partenariat avec Warner Music Group) et son service gratuit de stockage de bibliothèque musicale personnelle dans le cloud (jusqu’à 20.000 titres – contre 250 sur Amazon, par exemple).
Google Music ouvrira également sa plateforme Artist Hub dédiée aux artistes indépendants. Un positionnement « alternatif » inspiré du service direct-to-fan Bandcamp, qui permettra ainsi à de nombreux artistes émergents (non-signés) et pour la somme de 25 dollars (environ 19 euro), de mettre en vente leur catalogue au prix de leur choix (30% de commission perçue néanmoins par Google). De quoi attiser les foudres de ses concurrents et notamment d’Apple, qui, outre le lancement pour fin novembre de sa nouvelle version d’iTunes, vient d’annoncer la mise en ligne de son propre service de streaming pour le premier trimestre 2013.

Sources Ecrans.fr, Clubic.com et Cnet.com


[ETUDE] Télécharger illégalement de la musique pour mieux en acheter ?

Les adeptes du P2P (Peer-to-Peer) seraient plus enclin à acheter de la musique que les adeptes du téléchargement légal : c’est une partie des conclusions publiées par l’American Assembly de l’Université de Columbia dans un récent rapport intitulé « Copy Culture in the USA and Germany ». En effet, il semblerait que les pirates achèteraient 30% de musique de plus que les matelots en marinière officielle, avançant par là même l’hypothèse (dérangeante) que le téléchargement illégal ne serait pas autant dévastateur pour l’industrie que le prétendraient les organismes de défense des ayants-droit.
L’étude a part ailleurs démontré que le partage de fichiers hors-ligne et le partage de CDs gravés représentaient une part plus élevée des fichiers conservés par les consommateurs que ceux issus du téléchargement illégal online.
Pour recueillir ces données, les chercheurs ont mené des milliers d’entretiens téléphoniques à travers les Etats-Unis et l’Allemagne sur plusieurs groupes d’âges. On attend avec impatience les conclusions françaises…

Source Hypebot.


[APPLI] Soundtracking : la bande son de vos images sur Instagram.

Bonne nouvelle : élue « meilleure application iPhone 2011 », Soundtracking se lance sur le store de Spotify, toujours en version gratuite. Pouvoir associer ses photos à un « moment musical » et les partager sur les réseaux sociaux : telle est l’ambition de cette application qui permet, en version mobile, de partager une chanson de sa bibliothèque musicale avec une image ou une photo issue d’Instagram (ou de Google Images). Sur la version web, il s’agit de pouvoir découvrir les « images musicales » de ses amis téléchargées sur Spotify et les sauvegarder dans des playlists dédiées. Soundtracking, disponible également sur Android et iOS, compterait 1 million d’utilisateurs (en novembre 2011 – dont 60% sur le territoire américain) et près de 10 millions de « cartes postales » musicales partagées quotidiennement sur Facebook, Twitter ou encore Foursquare.
Une bande-son géante qui devrait à coup sûr faire grand bruit dans les mois qui arrivent.

Sources Hypebot et


[START-UP] Musicplayr et Whyd : la collecte de liens musicaux, le nouvel eldorado ?

Lors de la dernière édition du MaMA Event (marché des musiques actuelles) qui s’est tenu la semaine dernière à Paris, nous avons eu l’occasion de rencontrer la start-up française Whyd, spécialiste de la collecte et du partage de liens musicaux online. Un nouveau business qui répond à la problématique de diversification des sources d’écoute de musique en ligne : YouTube, Vimeo, SoundCloud, Dailymotion, blogs musicaux…comment organiser, écouter et partager les millions de titres disponibles sur la toile ?
C’est la question à laquelle tente de répondre Whyd mais aussi Musicplayr, son concurrent berlinois. Musicplayr, qui vient d’annoncer une levée de fonds d’amorçage de 625.000 dollars (soit 483.000 euro), propose, à l’instar de Whyd, de générer des playlists à partir d’un « profil musical » personnalisé.
Véritables réseaux sociaux à eux seuls, les deux start up proposent des tableaux de bords gratuits et se lanceront prochainement sur iPhone.

Source Hypebot.


L’O.M.N.I : l’objet musical non-identifié (sauf par Frenchweb) de la semaine

Quand The Black Keys donnent dans la bande originale de film (en l’occurrence celle de « The Man With The Iron Fists », premier long métrage de RZA, leader du collectif hip hop Wu-Tang Clan, prévu sur les écrans début janvier), on jubile.
L’intrigue du film, qui se situe dans un village de la Chine féodale, tourne autour d’un forgeron contraint de défendre son territoire face à de méchants guerriers. Le clip « The Baddest Man Alive » aurait donc pu se contenter de montrer du sang, des samouraïs et des têtes coupées. A la place, on y découvre le duo bluesy et RZA se débattant avec des nouilles pour un « fortune cookie ». On se croirait dans le « Kill Bill » de Tarantino et les références ne trompent pas puisque Monsieur Quentin assure la production du film. Everybody was Kung-Fu Fighting…


L’O.M.T.C : l’objet musical tout court de la semaine (ou la vidéo qu’il est impossible d’avoir ratée à moins d’avoir passé la semaine dans une grotte en Laponie sans WIFI).

Trick or treat ! Un O.M.T.C spécial « Halloween » en cette semaine de Toussaint avec la troupe de comédiens-chanteurs-zombies des Airnadettes…et notre Stéphane Plaza national, qui ferait décidément n’importe quoi pour vendre une maison (hantée).
« La Comédie Musiculte » du « plus grand groupe de airband au monde », aura lieu à l’Olympia le 19 janvier prochain. On en tremble d’avance.


SAUVE TA DATE : la sélection des concerts de la semaine où la bière est bonne au bar…mais pas que.

Samedi 3 novembre.
Première édition du festival Human-Beatbox à la Reine Blanche (Paris) ! A l’honneur : la compagnie des Daltoniens, originaire de Belgique, qui présentera deux de ses spectacles et co-organisera une « battle de bouches ».
Infos Event

Dimanche 4 novembre.
Gaslight Anthem + Blood Red Shoes à la Cigale (Paris) : c’est l’affiche indé de la semaine qui donne envie de danser.
Infos Event

Lundi 5 novembre.
Ouverture de la 25ème édition du Festival des Inrocks Volkswagen avec plus de 80 concerts entre Paris, Lille, Nantes, Toulouse, Lyon, Marseille, et Caen / Avec Hot Chip, Lescop, Kindness, Juveniles (Casino de Paris)
Infos Event

Mardi 6 novembre.
Gossip s’invite au Zénith de Paris pour un show pop rock forcément dingo mené par l’exubérante Beth Ditto.
Infos Event

Mercredi 7 novembre.
Déjà acclamée par la presse anglaise, Liz Green marque le retour en grâce d’une musique folk teintée d’un blues charmeur à l’Astrolabe (Orléans) / Première partie David Fakenahm.
Infos Event

Jeudi 8 novembre.
En novembre, le collectif de programmateurs Musiques Volantes investit Les Trinitaires (Metz) pour la 17ème édition de son festival dédié à la découverte musicale. Une « récréation sonore » assurée par Peter Kernel, Cheveu et Here We Go Magic.
Infos Event

Vendredi 9 novembre.
L’EMB (Sannois) fête ses 20 ans ! L’occasion de découvrir ou de redécouvrir les artistes qui ont marqué l’histoire d’une des salles les plus actives de la région parisienne / Avec The Bewitched Hands et We Are Knights.
Infos Event

Tags
atelier-platform

Laure Decailly

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This