ActualitéAmérique du nordBourseBusinessLes levées de fonds

Comment les entreprises préparent leur introduction en Bourse

Etape importante dans le développement d’une entreprise, une IPO n’est pas sans conséquence si elle n’intervient pas au bon moment de la vie de la société, ou bien si le contexte économique global n’est pas favorable, comme en témoignent les récentes baisses observées dans les valorisations de sociétés de la Tech aux Etats-Unis. Le cas de Twitter, qui a vu sa valorisation diminuer depuis son entrée en Bourse, montre bien quelles conséquences les exigences de transparences imposées par les marchés peuvent avoir pour une entreprise.

Quelles sont les tendances actuelles en matière d’IPO? Comment se préparer au mieux à son IPO? Eléments de réponse avec le rapport PwC Executing Successful IPO, publié en juillet dernier. Si le rapport date de quelques mois, les éléments y figurant, et notamment les conseils en matière de structuration en interne restent d'actualité. 

Des IPO toujours plus nombreuses depuis 2011

pwc-ipo-2016Depuis la crise de 2008, les IPO ont pris de l’ampleur aux Etats-Unis. De 134 opérations d’IPO recensées en 2011 par PwC, on passe en effet à 304 opérations en 2014, soit plus du double. La tendance semble légèrement diminuer pour l’année 2015.

Si l’on observe les montants levés grâce à des IPO, il est en revanche plus difficile d’en retirer une tendance nette: trois pics remarquables ont eu lieu, au 2e trimestre 2012 (22,2 milliards de dollars levés), au 3e trimestre 2013 (24 milliards de dollars), ainsi qu’au 3e trimestre 2014 (38,1 milliards de dollars).

Anticiper la question de la conformité

Au-delà du processus classique d’IPO, les auteurs du rapport recommandent de mettre en place en parallèle un projet de refonte de l’organisation elle-même, qu’ils nomment «Being Public» (être une entreprise cotée, ndlr). Ce projet doit permettre à la société de se conformer aux exigences de son nouveau statut en matière de reporting (et notamment financier), de communication financière, de gouvernance, mais aussi de contrôles internes. Etant donnée l’ampleur des chantiers que cela suppose, les analystes recommandent de ne pas attendre la fin du processus d’IPO pour travailler sur ces questions de conformité.

pwc-ipo-2016-2

VOIR le rapport complet:

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This