A la uneMarketing & CommunicationSemaine de l'emploi

Mad Men + Math Men = Radium One

Comme toute plateforme de marketing publicitaire, RadiumOne a la particularité de rassembler, au sein d’une même entreprise, deux profils qui, il y a quelques années, échangeaient rarement. Aujourd’hui, l’adtech et le pouvoir de la data ont réunit les «Math Men», et les «Mad Men» du marketing sur des missions communes de performances publicitaires.

Forte d’une levée de fonds 54 millions de dollars réalisée à l’été 2015, RadiumOne poursuit son développement dans ses locaux parisiens flambants neufs.

En France, son chiffre d’affaires 2014 a atteint plus de 8 millions d’euros et 125 millions de dollars au niveau mondial. Créée en 2009, elle est passée en quelques mois d’une petite centaine d’employés à plus de 600 dans le monde aujourd’hui.

Comment se passe la relation entre ces deux profils? Quelle est la chaîne de traitement de la data? Plus de détails avec Frédéric Bellier et ses équipes à l’occasion de la Semaine de l’Emploi dans le Numérique:

SENFW

[en partenariat avec Radium One]

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Mad Men + Math Men = Radium One
Facebook
Malgré le boycott publicitaire, Facebook « refuse de se montrer responsable vis-à-vis de ses utilisateurs »
Pub en ligne: le confinement fait chuter les recettes au premier semestre
Criteo
Coronavirus: Criteo estime l’impact de la crise à 40 millions de dollars
Numérique : une amélioration de l’expérience client demandée par les consommateurs
Publicité: les éditeurs européens souhaitent qu’Apple revoie ses projets sur le consentement
Boycott des marques: Facebook frappé au coeur de son modèle économique
Copy link