A la uneActualité Start Me UpBusinessInvestissementsLes levées de fondsStart Me UpTech

Confidentiel: FabZat lève 450 000 euros pour ses produits dérivés en impression 3D

Les passionnés de jeu vidéo le sont, en général, jusqu’au bout. Jusqu’aux produits dérivés. FabZat, une start-up lancée en octobre 2013 l’a bien compris, et veut aujourd’hui accélérer son développement sur le créneau du merchandising en impression 3D : des figurines et produits dérivés directement inspirés des jeux vidéo.

XavierNiel-FavZatLa start-up emmenée par Florent Pitoun vient de faire entrer Kima Ventures à son capital, et lève 450 000 euros au total, avec l’aide de plusieurs business angels, selon nos informations.

FabZat se positionne comme un générateur de revenus additionnels pour les éditeurs de jeux, la première industrie  de loisirs au monde, via le merchandising. Il propose une e-shop de produits dérivés personnalisés intégrée aux jeux, avec un catalogue qui va de la statuette imprimée en 3D, au T-shirts, posters, coques téléphone etc…L’éditeur insère un plugin dans son jeu, et peut choisir son catalogue de produits dérivés à disposition du joueur. Une manne intéressante et valorisante, conçue comme une ligne de revenus supplémentaires.

FabZat compte aujourd’hui une dizaine de partenaires développeurs et éditeurs utilisant  son service (Asterix, Bulkypix, Leblox, Graal Online, Hills of Glory, Geek Resort…) et plusieurs dizaines en tests ou intégration du service. Les figurines commandées, réalisée dans l’atelier de FabZat directement, sont réalisées avec 6 millions de couleurs par l’imprimante la plus puissante du marché.

 

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Confidentiel: FabZat lève 450 000 euros pour ses produits dérivés en impression 3D
Catherine Barba: «J’ai la responsabilité de soutenir les femmes entrepreneures»
Streaming: l’app de musique Qobuz lève 10 millions d’euros auprès de Nabuboto et du Groupe Québecor
XBox: Microsoft rachète la maison-mère des jeux Bethesda Softworks pour 7,5 milliards de dollars
Appels, messages, notifications… les apps de sevrage numérique se démocratisent avec le télétravail
Airbus prépare trois concepts d’avion propulsé à l’hydrogène pour 2035
Comment Califrais veut repenser l’approvisionnement au coeur du marché de Rungis
Copy link