A la uneBusinessTech

Himedia et Webedia s’entendent sur la cession de Jeuxvideo.com, et sur un partenariat publicitaire

« Il faudra sans doute changer de nom » indiquait ce matin-même Cédric Siré sur BFM Business, qui ne cachait pas l’ambition internationale du site racheté par sa maison-mère Fimalac. Jeuxvideo.com entre dans le giron de Webedia, pour 90 millions d’euros. Un site autrefois détenu par Himedia Group, qui revoit dans le même temps son positionnement, centré aujourd’hui principalement sur la publicité et le paiement web et mobile.

Webedia s’offre concrètement 5 à 6 millions de visiteurs uniques par mois, l’audience de Jeuxvideo.com, troisième site dans le monde sur ce thème. Les forums à eux-seuls génèrent 700 millions de visites. L’entreprise, basée à Aurillac et fondée par Sébastien Pissavy, Jérôme STOLFO et François CLAUSTRES, a réalisé 15 millions d’euros de chiffre d’affaires l’an dernier, il était de 6,8 millions d’euros en 2012.  40 salariés composent les effectifs, avec une quinzaine de rédacteurs pour alimenter le site en contenus.

De son côté, Webedia revendique plus de 21 millions de visiteurs uniques par mois en France, et environ 50 millions dans le monde. En termes de revenu, le groupe devrait atteindre 80 millions d’euros cette année. Webedia va désormais travailler de près avec Himedia, qui devient la régie publicitaire pour l’Europe de Webedia.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Himedia et Webedia s’entendent sur la cession de Jeuxvideo.com, et sur un partenariat publicitaire
Financement late-stage: la France encore très loin derrière l’Allemagne et le Royaume-Uni
Axa met fin à son expérience de contrat d’assurance sur la blockchain
Où en est Travis Kalanick avec sa startup CloudKitchens?
Comment League of Legends est devenu un pionnier de l’esport
L’inventeur de Javascript veut défier le modèle publicitaire sur Internet avec son navigateur Brave
Alibaba prévoit une introduction en Bourse de 15 milliards de dollars à Hong Kong
Copy link