AsieComLes contributeursMedia

Construisez une empreinte digitale solide!

Qu'il soit dirigeant d'entreprise ou collaborateur, bien souvent, je constate que l'utilisation des réseaux sociaux opérée par mon interlocuteur est sous-exploitée. Concernant l'art et la manière de développer ses ventes (social selling, définition proposée par Loïc Simon) ou de recruter les parfaits partenaires ou collègues (social sourcing), la marge de progression est souvent forte.

J'ai déjà parlé de l'intérêt des réseaux sociaux comme berceau d'intelligence collective ici. J'ai également partagé la manière la plus efficace selon moi pour faire de vos employés de redoutables ambassadeurs de votre organisation (). Voici à présent quelques outils que j'utilise pour évaluer la solidité de l'empreinte digitale d'un compte (le vôtre peut-être), sur deux réseaux sociaux de prédilection en matière de social selling et sourcing: Linkedin et Twitter.

Au-delà de l'aspect de vos comptes, voici des outils gratuits de diagnostic.

LinkedIn: évaluez la solidité de votre compte

linkedin

Découvrez votre Social Selling Index (SSI)

Le Social Selling Index (SSI) mesure «votre efficacité à imposer votre marque professionnelle, à trouver les bonnes personnes, à communiquer les bonnes infos et à construire des relations durables.» Il est mis à jour chaque jour. Noté sur 100, il évalue votre activité et mesure quatre critères:

  1. Est-ce que votre profil est complété de manière à adresser le mieux possible vos clients? (cf. les conseils d'Andréa Gaillet un peu plus bas)
  2. Est-ce que vous savez utiliser les outils LinkedIn pour identifier vos prospects?
  3. Savez-vous écrire des articles pertinents pour vos clients et cultiver les relations? (Quelques conseils pour optimiser les sollicitations sur LinkedIn et obtenir des réponses pertinentes ).
  4. Savez-vous trouver les décideurs et établir des relations de confiance avec eux?

 

Si vous cliquez sur chacun des liens bleutés présent dans l'outil (ex: construire votre marque professionnelle), vous pourrez accéder à de courts diaporamas avec des conseils pour augmenter votre score.

linkedIn

Au-delà de découvrir le potentiel de ces 4 leviers pour augmenter votre performance, vous y apprenez aussi comment vous vous positionnez par rapport:

  • aux personnes qui partagent le même poste que vous dans votre secteur d'activité (le chiffre de gauche: 4% dans l'exemple ci-dessus).
  • à vos pairs qui font partie de votre réseau, c'est-à-dire qui font partie de vos relations directes (le chiffre de droite dans l'exemple: le réseau de cette personne est bien plus performant en matière de social selling que le reste du secteur, puisque Noah se situe seulement dans le top 43% de ses relations).

 

Intéressant pour savoir si vous devez redoubler vos efforts en la matière par rapport à vos concurrents ou si au contraire, vous faites partie des pionniers de l'ère digitale dans votre secteur d'activité.

Cet outil assez méconnu est mis gracieusement à disposition par LinkedIn. La question est de savoir pour encore combien de temps. Si j'étais vous, je ne tarderai pas à cliquer sur le lien.

Ajustez votre profil sur la nouvelle interface LinkedIn

Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément – Boileau

Encore plus pertinent que les conseils de l'éditeur proposé dans son outil SSI (social selling index) pour «construire votre marque professionnelle», retrouvez les meilleures préconisations pas à pas pour le nouveau profil LinkedIn (2017) de l'excellente Andréa Gaillet. Si ce n'est pas encore le cas, je vous recommande de suivre son compte pour améliorer votre savoir-faire sur les réseaux sociaux. Andréa a repris et enrichie en français une infographie de la canadienne Mélonie Dodaro que vous retrouverez de manière complète en bas de l'article. Et Mélonie Dodaro, vous allez le découvrir et en avoir la preuve irréfutable plus bas, est vraiment une référence aussi en matière de maîtrise des réseaux sociaux. Pour ma part, je vous conseillerai de porter un soin particulier à votre résumé LinkedIn. Prenez le temps de formuler votre «Why» au sens de Simon Sinek. Ne faites pas l'erreur de vouloir être exhaustif sur votre page LinkedIn. Tout doit être cohérent et ne servir qu'une seule chose: votre message clé. Votre «Why».

einstein

Votre compte LinkedIn doit être limpide pour vos clients.

 

Twitter: évaluez la solidité de votre compte

twtter

Vous avez déjà un compte actif sur Twitter? Félicitations. Voyons ce qu'il dit de vous.

Si ce n'est pas le cas, pensez à bien créer un alias qui n'excède pas 8 lettres. En effet, nous n'avons le droit qu'à 140 signes par tweet. L'idée est de pouvoir vous «appeler» (ou tagger @) facilement. Laisser la place au plus de contenu possible. C'est un frein si votre alias fait 20 signes! N'ayez aucune crainte sur le fait de mettre un alias court: cela n'empêchera pas de faire apparaître sur votre compte votre prénom et votre nom en toutes lettres.

Ce que les experts voient: décryptage visible de compte Twitter

Une biographie riche et claire

Vous avez travaillé votre «Why» pour LinkedIn. Déclinez votre biographie sur twitter sera donc facile. Prenez la main sur votre biographie, n'hésitez pas à la mettre à jour régulièrement. Elle doit refléter votre ligne éditoriale (vos sujets de prédilection pro par exemple). Colorez la de votre personnalité (en ajoutant vos centres d'intérêt perso par exemple). Contrairement à LinkedIn, la photo peut être un peu moins professionnelle. Elle devra être impérativement de qualité. Cf. l'exemple de l'influenceuse Fabienne Billat. N'hésitez pas à mentionner où vous travailler en appelant/taggant le compte de votre entreprise (@…). Quelques hashtags de mots clés (déjà partagés par votre réseau) peuvent également être utiles pour votre référencement. Exemple ci-dessous: #femmesdunum. Vous pouvez également ajouter un lien internet (en bas): vers le site de votre entreprise (surtout si vous en êtes le dirigeant), ou vers votre page LinkedIn.

twitter

Un compte «équilibré»

Concernant le bandeau, je préconise une image pas trop chargée. Surtout, peut-être éviter de remettre une photo de vous, au risque de paraître un peu égocentrique non? Vous pouvez y mentionner une phrase pour renforcer la lisibilité de votre «why», pourquoi pas.

Attention à votre ratio abonnements / abonnés. Ce qui fait la solidité d'un compte, celui d'un influenceur ou non, c'est la proportion entre les personnes que vous suivez et les personnes qui vous suivent. Je vous déconseille de pratiquer le «follow back» ou le dumping d'abonnés. Dans l'exemple ci-dessous, le ratio est remarquable: 28 000 abonnés pour 2 889 abonnements. Bien sûr, ne vous privez pas de suivre les comptes qui vous intéressent le plus!

Pour compléter votre présentation, vous pouvez également épingler le tweet que vous avez rédigé et que vous préférez. Là encore, pensez à le changer régulièrement, en fonction de votre actualité.(laisser épingler un tweet qui a un an peut sembler bizarre à vos visiteurs).

tweets

Une pratique affûtée

Pourquoi se conduire comme un influenceur? Parce que c'est gage de crédibilité pour vos interlocuteurs, notamment vos prospects. C'est une base pour conquérir leur confiance.

Si vous souhaitez être reconnu comme un influenceur et que le ratio abonnements/abonnés n'est pas bon, je vous préconise de nettoyer vos abonnements en fonction de ces critères (qui sont aussi valables pour vous-mêmes):

  • la personne crée-t-elle de la valeur sur les sujets qui vous intéresse? Semble-t-elle aguerrie? >> Peu de «RT»(reprise de tweets) dans son fil. Elle émet des tweets enrichis (c'est-à-dire que le tweet comporte un lien vers un article pour approfondir le sujet (et idéalement, c'est elle qui l'a écrit!). Elle ajoute régulièrement une image, un gif ou une vidéo originale; elle place un ou deux hashtags…
  • le compte est-il actif? >> Le dernier tweet date de la semaine passée a minima et la personne publie régulièrement.
  • le compte est-il équilibré? >> Il ne pratique pas le follow back ou le dumping d'abonnés.
  • le compte est-il reconnu? >> Ses tweets sont commentés, repris ou likés. Ce qui n'induit pas nécessairement une «bien-pensance». Par exemple, pour ma part, j'aime suivre les comptes de Xavier TernisienOlivia Blabla ou Samuel Laurent.

 

Ce que les experts savent: recours à un outil d'analyse

Comme LinkedIn, l'éditeur Twitter met à disposition des utilisateurs un outil de statistiques, accessible uniquement sur ordinateur (laptop ou desktop) et pas encore sur mobile. Pour ce faire, cliquer sur votre profil, puis sur «Statistiques».

Vous y trouverez un résumé de votre activité par mois, et les tendances: le nombre de tweets, vos tweets qui ont eu le plus de succès, le nombre d'impressions (c'est-à-dire le nombre de fois où votre tweet est apparu sur le fil d'un autre compte), le nombre de visite sur votre compte, les mentions et les abonnés. Cela vous permet de vous rendre compte à quel point votre compte est vivant.

N'hésitez pas à explorer les autres onglets proposés dans le menu tout en haut de la page: «Tweets», «Audience», «Evénements», et même l'onglet «Plus» où vous aurez accès aux statistiques «Vidéos» de votre compte pour les personnes qui utilisent Periscope. La richesse des données est impressionnante et mériterait à elle-seule un autre article.

mr-muscle

Pour ma part, j'utilise régulièrement l'outil américain Klear pour diagnostiquer le potentiel des influenceurs. Cet outil est encore actuellement gratuit.

klear

Les pratiques des personnes sont analysées de manière quantitative et révélée. Par exemple, ci-dessous, Mélonie est une grande influenceuse. Elle se distingue par de nombreux contenus dans le marketing. Elle est très active (plus de 3 tweets par jour). Son taux d'influence est exceptionnel (84/100). Chacun de ses tweets est vu par 6 648 personnes. Avec Klear, on a accès en un coup d'oeil à ses tweets les plus populaires et aux noms des personnes aux comptes les plus solides avec qui elle échange régulièrement. Klear épingle les «broadcaster»: ceux qui retweets en masse sans ajouter de valeur (pratique décrite ci-dessus). Bref, si certains comptes Twitter peuvent faire illusion, Klear révèle leur véritable solidité (c'est-à-dire la qualité effective de l'activité et son impact réel).

klear1

L'infographie pour construire votre compte LinkedIn de manière solide

linkedin

Pour conclure, pas de course à la popularité sur les réseaux sociaux. Construisez patiemment et solidement votre empreinte. Comportez-vous sur les réseaux sociaux comme vous le faites dans la vraie vie. Vous serez récompensé. Et n'oubliez pas la clé du succès: ne vous comparez qu'à vous-mêmes.

apollinaire

N'hésitez pas à me faire part de vos questions. Bonne continuation, et bon social selling/sourcing!

[tabs][tab title= « La contributrice: »]

aude-sibuet

Aude Sibuet est Culture Manager. Son expertise est à la croisée de trois domaines: communication corporate, change management et social selling. Elle est spécialisée dans l'accompagnement de la transformation culturelle des entreprises, notamment managériale.

 

 

[/tab]

[/tabs]

Lire aussi: Dirigeants, explorez le potentiel du Human to Human

Tags

contributeur

Les contributeurs sont des auteurs indépendants de la Rédaction de FrenchWeb. Leurs propos et positions leurs sont personnels.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This