BusinessRetail & eCommerceStartup

DarQroom, la plateforme haut de gamme des photographes

Créée en 2008, DarQroom se positionne sur l’ensemble de la chaîne de valeur à destination des photographes passionnées et professionnels.

La plateforme leur propose une solution de sauvegarde des photos, de gestion, de partage, d’exposition via un espace dédié, d’impression (classique ou fine art) et de monétisation des tirages.

La société a finalisé le mois dernier un second tour de table de 2.5 M€ auprès d’I-Source et d’Amundi Private Equity Funds pour accompagner sa croissance (x 8 sur l’année 2009-2010), renforcer son équipe de vente et marketing et internaliser ses activités de tirage qualité galerie avec la création du « DarQroom Art Lab ».

Les photographes peuvent faire tirer leurs clichés dans différents formats de qualité et monétiser leurs œuvres en fixant eux même leurs prix. Ils pourront à l’avenir directement commercialiser leurs fichiers numériques depuis la plateforme. Ils gardent sur DarQroom le contrôle total de leurs droits.

DarqRoom revendique 25 000 clients qui paient entre 59 et 200 € / an pour l’ensemble des service et 10 000 VU/ jour. La société se dit proche de l’équilibre.

Entretien avec Thierry Férey, Président et CEO de DarQroom.


La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

Bouton retour en haut de la page
DarQroom, la plateforme haut de gamme des photographes
Cruise
Véhicule autonome: General Motors dépose une plainte contre Ford
NSO (Pegasus) ou l’émergence d’une industrie privée de l’arme informatique
Lumibird
Défense: le spécialiste breton des technologies laser Lumibird rachète la part d’Areva dans Cilas
uber
Californie: après la « Proposition 22 », des chauffeurs Uber se sentent moins indépendants que jamais
En misant 1 milliard de dollars sur les influenceurs, Facebook peut-il être à nouveau cool?
DNVB : la mécanique de Cowboy pour rouler toujours plus vite