AsieEuropeMarseilleRetail & eCommerce

Data, mobile, Millennials… les tendances e-commerce à Shake 2017

En 2017, le commerce en ligne pèsera 72 milliards d’euros en France, selon les chiffres de la Fevad. Cette année, l’essor du e-commerce sera notamment marqué par le poids de plus en plus important du mobile, avec près de 10 milliard d’euros d’achats. Cette thématique était au centre des attentions à Marseille à l’occasion du salon Shake, qui s’est tenu au Palais des Congrès du Parc Chanot les 11 et 12 mai derniers. 

Le mobile est devenu aujourd’hui un point clé du parcours omnicanal, qui vise à optimiser le parcours client. L’Asie, portée par le géant chinois Alibaba, montre la voie dans cette branche en transformant l’expérience d’achat en loisir, et non un moyen de gagner du temps comme c’est généralement le cas en Europe ou aux États-Unis. Cette approche répond notamment aux attentes des Millennials, qui souhaitent se divertir tout en faisant du shopping en ligne.

Cependant, ce dispositif omnical n’est efficace que si les e-commerçants connaissent et comprennent les besoins et les attentes des clients. Pour nouer une relation forte avec leurs clients, les e-commerçants se montrent désormais gourmands en matière de data. En collectant des informations sur les consommateurs, les marketplaces entendent en effet se rapprocher d’eux en leur adressant un message personnalisé à un moment clé sur le canal qui leur convient. En France, le site e-commerce le plus visité reste Amazon avec 16,5 millions de visiteurs uniques par mois, devant Cdiscount (11,9 millions) et la Fnac (10,1 millions), d’après la Fevad.

Lire aussi :

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
Data, mobile, Millennials… les tendances e-commerce à Shake 2017
Moment devient Dimpl et lève 4 millions d’euros auprès d’Elaia, Idinvest et Bpifrance
Pourquoi Auchan Retail cède sa filiale chinoise à Alibaba
E-commerce : quel axe privilégier entre l’outil de recherche, le merchandising et la personnalisation?
Recommerce: quelle place pour la data dans l’économie circulaire?
« L’industrie du luxe a été très curieuse du modèle de la location dans le retail »
Comment les entreprises naviguent-elles dans ce monde d’incertitudes avec le numérique ?