ComTech

[Digital Music] Concerts 2.0 : le nouvel eldorado vidéo ?

En septembre dernier, Le CNV (Centre National de la Chanson, des Variétés, et du Jazz) publiait ses chiffres sur la diffusion pour l’année 2010 et notait une hausse de 7% du nombre de représentation et de 2% du nombre des entrées.

Des chiffres mesurés certes, mais qui montrent que les concerts, en réalité, ont encore de beaux jours devant eux. En parallèle, les progressions du marché de la musique en ligne (estimées à +31% d’ici 2015) et le succès des plateformes de streaming vidéo augure une mutation quasi inévitable des modes de consommation de musique. Il était donc logique, finalement, que les concerts en ligne aient le vent en poupe.

Video kills the live music stars ?

En direct ou en différé, en partie ou en intégralité, en rediffusion limitée ou illimitée (VOD), et même en backstage… Un véritable écosystème s’est ainsi développé sur le web avant, pendant et après les concerts. Car c’est désormais de notoriété publique : le concert, à l’instar du support audio, s’est lui aussi dématérialisé.

Les innovations techniques en terme de captation ont bien entendu aussi joué un rôle important : plus besoin d’équipement professionnel ni de bande passante indécente pour capter et partager des images.
Les artistes, quand à eux, privilégient de plus en la vidéo live dans leur stratégie de communication. Car la vidéo, encore aujourd’hui le seul média permettant d’écouter librement et légalement de la musique (sans payer d’abonnement), reste indissociable de l’exercice live. Un média relativement bon marché qui leur permet aussi de proposer des contenus exclusifs et ainsi de créer du lien avec leur public grâce à des outils interactifs et une expérience « augmentée » de leurs spectacles.

Aujourd’hui, il semblerait en effet que l’expérience vécue par le public soit désormais au cœur des enjeux stratégiques des concerts 2.0. On ne fait plus seulement de concert dans un lieu de diffusion physique mais on le fait « sur Internet » et « pour Internet ».
Mais les intermédiaires, les écrans et la technologie de manière générale pourront-ils un jour restituer voire remplacer l’expérience réelle d’un spectacle vivant ? Peut-on « repousser les murs d’une salle de concert » ?

Vers une expérience augmentée ?

Les « concerts à emporter » de la Blogothèque , Arte Live Web , GrandCrew , Hiboo d’Live , CS Session Live, Grosse Caisse , SFR Live Concerts …des pure players aux entreprises traditionnelles, tous s’activent pour offrir au spectateur une expérience live unique, sans bouger de chez soi.

Il y a quelques mois, la conférence MusicNet.Works #2  abordait d’ailleurs ce sujet avec certains de ces acteurs dans un débat dédié aux évolutions des concerts 2.0. Et c’est un fait, comme le souligne Hugo Amsellem : « il existe de réelles opportunités de création de valeur d’usage et de création de valeur économique qui permettrait de ne pas considérer l’innovation autour du concert comme une simple économie de complément ».

Quelles sont justement les innovations économiques envisageables autour du live ? Comment impliquer le fan de musique et le monétiser sur le web ?

Plusieurs initiatives ont récemment vu le jour et tentent de répondre à ces questions. Parmi elles, le projet « Special Engagements » lancé conjointement par Dell et Intel. Une expérience unique, technologique et quasi sociologique qui permet au public de prendre le contrôle des concerts qu’il regarde (choisir le dernier titre du set, poser des questions à l’artiste etc.) par l’intermédiaire d’un hôte dynamique. Démarré le 20 août dernier aux Etats-Unis, le quatrième événement aura lieu le 12 décembre prochain à Londres avec le groupe dance-punk The Rapture et sera diffusé en direct partout dans le monde sur la plateforme musicale Noisey.com.

Une initiative qui reste isolée mais qui pourrait cependant en inspirer plus d’un…

Canal Street : « créateurs originaux de contenus musicaux originaux »

A l’échelle nationale, nous nous sommes intéressés plus particulièrement à la plateforme digitale gratuite Canal Street , dont le nom est habilement inspiré de la célèbre rue new-yorkaise.
Editée par Canal + et spécialiste des cultures urbaines au sens large (musique, danse hip hop, street art, jeux vidéos, humour, sports extrêmes), Canal Street entend transformer l’expérience du concert grâce à des moyens importants mais aussi une ligne éditoriale qualitative et communautaire. Vers des concerts 3.0 ?

Rencontre avec Gilles Freissinier, rédacteur en chef, et Youri Cviklinski, responsable des retransmissions de concerts et session live de CANAL STREET : 

Tags

Laure Decailly

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “[Digital Music] Concerts 2.0 : le nouvel eldorado vidéo ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This