FrenchWeb BusinessHub ForumMarketing & CommunicationTech

Dimelo réunit tous les canaux digitaux de la relation client sur une seule plateforme

[Contenu réalisé en partenariat avec Dimelo]

Une seule plateforme pour permettre aux entreprises de gérer tous leurs canaux digitaux de la relation client, c’est ce que permet Dimelo.

Les conseillers peuvent répondre aux messages venant de sources multiples à travers une interface unique, réduisant le temps de réponse, améliorant l’allocation des ressources et lissant la gestion des pics d’activité, tout cela résultant en une satisfaction client améliorée.

Plus de 13,5 millions de messages venant de canaux divers (email, chat, messaging, réseaux sociaux, etc…) sont ainsi catégorisés, priorisés et distribués aux agents utilisant Dimelo chaque mois, et plus de 760 000 problèmes sont ainsi résolus.

Les entreprises utilisant Dimelo améliorent leurs processus internes tout en s’assurant d’être là où leurs clients les attendent.

Dimelo est construit sur un modèle SaaS et bénéficie d’une exposition internationale en travaillant avec plus de 200 grands comptes à travers le monde dans les industries des Télécoms, de la Banque, de l’Assurance, des Énergies et des Médias (SNCF, Orange, ENGIE, AXA, Leroy Merlin, CANAL+, Hello Bank et beaucoup d’autres).

Interview de Romain Bulard-Luc, Directeur France de Dimelo :

Dimelo : les informations clés

Fondateurs : Stéphane Lee et Eric Dos Santos
Date de création : 2006
Croissance (en 2016) : 40%
Effectifs : 40
Nombre de clients : 200

FrenchWeb

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Dimelo réunit tous les canaux digitaux de la relation client sur une seule plateforme
tiktok
Face aux pressions de Pékin, les géants de la Tech s’engagent à respecter la concurrence
Smart City : voyage au cœur des «Learning Cities»
La Poste accélère dans l’IA avec l’acquisition d’Openvalue
Cloud: Google inaugure un hub européen de 1,7 milliard d’euros en Pologne
Toshiba
Toshiba: le directeur général quitte le groupe, en crise permanente depuis 2015
Après la sanction contre Alibaba, Pékin donne un mois aux fleurons de la Tech pour respecter la loi sur la concurrence