ActualitéMarketing & CommunicationStartup

Djaket lance un Social Media Player

Créée en 2011, la start-up française Djaket, spécialisée dans l’édition de logiciel, se lance dans un projet pour le moins ambitieux : imposer un nouveau média player sur le podium du marché aux côtés d’iTunes et de Spotify.

Pour y parvenir, elle positionne clairement son application multimédia dans une dimension sociale qui fait souvent défaut aux grands acteurs. Selon David Mizoule, fondateur et CEO de Djaket : Aujourd’hui la plupart des « player store » proposés enferment les internautes dans une bulle totalement hermétique et coupée du web. L’inverse de ce que doit être le net de demain soit « un monde ouvert et connecté ».

La start-up espère donc placer rapidement dans le top des plateformes de divertissement son social media player Djaket qui propose en effet une véritable débauche de fonctionnalités : Clips vidéo, mp3, news, bandes-annonces de films, programmes TV, TV replay, radios, podcasts…

Le concept de Djaket: « Partager, Ecouter, Regarder ». En clair, chercher des contenus, créer sa page personnelle, associer sa propre bibliothèque multimédia en important des musiques et vidéos, suivre les news et recommandations de ses amis via une intégration de Facebook, créer des playlists, lire des CD audio et échanger avec sa communauté via une messagerie interne.

Un tout-en-un du divertissement multimédia qui intégrera prochainement Deezer et qui est pour l’instant proposé pour Windows en version bêta. Djaket compte également proposer à tous les éditeurs de rejoindre le projet et rendre ainsi disponibles leurs contenus. Télécharger Djaket.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Djaket lance un Social Media Player
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars
Chatbots : passons de l’intelligence artificielle à l’efficacité bien réelle
Qairn la startup qui veut simplifier le marketing dans les secteurs réglementés
Match va verser 441 millions de dollars aux fondateurs de Tinder pour solder un contentieux