ActualitéHealthcareTech

Doctolib part à la conquête du marché allemand

Doctolib part désormais chercher la croissance à l'international. La start-up de prise de rendez-vous médicaux en ligne va se lancer sur le marché allemand. Une équipe composée d'une dizaine de collaborateurs travaille pour le bureau berlinois de la société, et une cinquantaine de médecins serait déjà inscrits sur le site. Il s'agit d'une antenne entièrement dédiée à la commercialisation puisque la R&D restera localisée en France. Au final, Doctolib espère prendre une part significative sur un marché de « 365 000 professionnels de santé allemands ».

« Les patients allemands se rendent presque dix fois par an chez un médecin, une des moyennes les plus élevées en Europe. La problématique est quasiment la même qu’en France, avec de nombreux cabinets surchargés et un parcours complexe pour les patients », déclare Simon Krüger, le directeur de la filiale allemande, dans un communiqué. « Etre présents en France et en Allemagne est un socle indispensable pour atteindre notre but ultime qui est d’améliorer le parcours de soins de 500 millions d’Européens », ajoute Stanislas Niox-Chateau, le cofondateur de Doctolib, aux côtés de Ivan Schneider et Jessy Bernal.

10 000 médecins en France

Pour financer cette expansion internationale, Doctolib peut notamment se reposer sur sa levée de fonds de 18 millions d'euros bouclée l'an passé, notamment auprès du fonds américain Accel Partners. A l'époque, dans une interview accordée à Frenchweb, Stanislas Niox-Chateau expliquait déjà sa volonté de déployer Doctolib hors de l'Hexagone. Plus précisément, il visait un lancement dans six pays en 18 mois.

Fondé en 2013, Doctolib permet aux internautes de prendre rendez-vous chez les professionnels de santé. En France, la société revendique plus de 300 établissements de santé et 10 000 médecins utilisant sa plateforme. Pour convaincre ces derniers, elle leur propose un logiciel de gestion de leur cabinet et affirme diminuer le nombre de rendez-vous non honorés.

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This