BusinessDistributionObjets connectésTech

Les serrures intelligentes, la révolution clé de la smart home

Ouvrir une porte sans clé, c’est désormais possible. Depuis deux ans, le secteur de la smart home est en ébullition avec l’apparition des «smart locks». Les serrures intelligentes peuvent ainsi être déverrouillées à distance par le biais d’une application installée sur votre smartphone. Selon les systèmes conçus par les développeurs, il est possible d’ouvrir une porte de plusieurs manières. Toutefois, pour encadrer cette technologie naissante, les serrures connectées, dans leur ensemble, répondent aux normes de sécurité Bluetooth Smart (qui rassemble les produits émettant de petites quantités de données et qui consomme très peu d'énergie).

L’arrivée progressive des «smart locks» sur le marché de la smart home change la donne à plusieurs niveaux. Tout d’abord, les serrures intelligentes offrent une sécurité accrue aux propriétaires. En effet, le chiffrement de la serrure connectée offre une garantie supplémentaire par rapport à une serrure classique, qui octroie davantage de possibilités techniques aux cambrioleurs.

A l'inverse, les hackers risquent de s’orienter vers ce nouveau terrain de jeu pour sévir. En 2015, la cybercriminalité a augmenté de 51% en France, selon une étude réalisée par Wooxo. L'an dernier, les incidents de cybersécurité ont coûté la bagatelle de 3,36 milliards d'euros aux entreprises françaises, d'après l'enquête Global Economic Crime Survey 2016 menée par le cabinet Price Waterhouse Coopers. Toujours selon l'organisme, ces dernières subissent en moyenne 21 incidents liés à la cybersécurité chaque jour.

La Poste, Sony…

Reste que comme sur tous les segment de marché de l'Internet des objets, la technologie des serrures électroniques prend de l'ampleur et se diversifie. Ainsi, certaines start-up, à l’image de The Keys, fondée par deux Français en 2014, permettent de transformer une serrure classique aux standards européens en une serrure intelligente. L’ajout d’une poignée connectée sur le cylindre standard suffit alors pour installer cette nouvelle technologie. De cette manière, la poignée peut être pilotée depuis une application mobile pour contrôler la gestion des accès. Ainsi, lorsqu’une personne autorisée sur l'application s’approche de la serrure, elle reçoit une notification sur son smartphone pour l’ouvrir avec une simple pression digitale.

D’autres acteurs sur ce marché en plein essor rivalisent d’imagination pour offrir une solution de verrouillage optimale et sécurisée. La Poste propose ainsi une alarme intégrée au sein de la serrure tandis que Candy House permet de son côté un déverrouillage selon la manière de frapper à la porte. Sony va même encore plus loin avec sa Qrio Smart Lock qui offre la possibilité de partager l’accès de votre maison avec votre entourage via des clés électroniques cryptées transmissibles sur Facebook ou WhatsApp. 

Pour se payer une telle technologie, la fourchette de prix est très variable. Les serrures connectées les plus abordables sont accessibles à partir de 60 euros, comme The Keys, alors que les plus gourmandes financièrement se déverrouillent au-delà de 200 euros, à l’image des serrures électroniques proposées par Okidokeys.

August, la start-up du moment

Essentiellement présentes en Amérique du Nord depuis plusieurs années, les serrures électroniques pourraient rapidement se démocratiser. Aux Etats-Unis, Lockitron, start-up basée à San Francisco, est pionnière en la matière. Cependant, le fabricant August est désormais le plus en vogue au pays de l'Oncle Sam. Le design de ses objets connectés, signé Yves Béhar, co-fondateur de l'entreprise, lui a permis d'acquérir un succès retentissant. Avec 43 millions d'euros levés depuis sa création en 2012, la start-up californienne a acquis une renommée importante sur le marché des serrures intelligentes. En novembre dernier, August est ainsi parvenu à nouer un partenariat avec Airbnb.

En traversant l'Atlantique, les premiers bénéficiaires des serrures connectées devraient être logiquement les groupes hôteliers et les plateformes communautaires de location de logements particuliers. A terme, les clients ne seront plus obligés de passer par la réception. En effet, ils pourraient recevoir directement leur clé par SMS ou via une application mobile. Ainsi, Onefinestay, réseau de location de logements haut de gamme, croit déjà au potentiel des «smart locks» en proposant à ses clients la serrure Sherlock pour leurs séjours dans les maisons d’hôte.

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

3 thoughts on “Les serrures intelligentes, la révolution clé de la smart home”

  1. Bon article par contre c’est l’enfer pour se procurer une de ces serrures magiques. Okidokeys a été racheté par Somfy et donc ont cessé de répondre aux sollicitations de contacts, rien sur le site de Somfy. Quant à la poste, il faut être dans le sud de la France, seul endroit ou leurs serrures connectées sont en « betâ-test ». J’en veux pour preuve un coup de fil avec une personne un peu gênée de mes questions au sujet de leurs serrures.
    On attend patiemment The Keys (pré-vente), et surtout un acteur anglo-saxon qui aura tout compris au marketing et au service client… L’innovation c’est bien… mais il faut vendre après…

  2. Excellent article sur les serrures intelligentes. En tant que serrurier, il est impressionnant de voir arriver ces serrures sur le marché. Sur notre site, nous avons justement dédié il y a quelques semaines un article à l’entreprise Lockitron ( http://serrurier-lyon-artisan.fr/zoom-sur-les-serrures-connectees-lockitron/ ) pour expliquer leur apport au monde de la serrurerie et présenter leur serrure à nos clients. A moyen terme, je ne pense pas qu’elles remplaceront les serrures classiques. A long terme, je pense que les hôtels de demain seront tous équipés. La serrure évolue et notre métier avec, c’est ainsi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This