ActualitéLes levées de fondsRetail & eCommerce

E-commerce: Jet.com lève 140 millions de dollars avant même son lancement

Jet.com vient de lever 140 millions de dollars (123,6 millions d’euros) auprès de Bain Capital Ventures, en tant que principal investisseur, d’Accel Partners, Coatue, General Catalyst, Goldman Sachs, Google Ventures et d’autres fonds. L’entreprise avait déjà levé 80 millions de dollars. Le Wall Street Journal estime que cette nouvelle opération porte à 600 millions de dollars la valorisation de l’entreprise.

La société se positionne comme un acteur de l’e-commerce, sans véritablement apporter de précisions claires. En effet, le site n’est pas encore lancé et, pour l’instant, peu d’informations sont disponibles sur son service et son modèle économique. Selon plusieurs médias américains, le site pourrait ouvrir en mars.

« Chez Jet, nous voulons tirer parti de la technologie pour apporter de l’innovation au niveau des prix sur une sélection illimitée de produits, en collaborant avec nos partenaires de vente au détail. Nous ne faisons pas concurrence avec nos partenaires; plutôt, nous leur donnons des outils de fixation des prix qui leur permettent de définir différentes règles en fonction de leurs objectifs d’affaires et des bénéfices » explique Marc Lore, le PDG de Jet.com.

Sur son blog, il explique que Jet souhaite proposer une solution d’ « ajustement dynamique des prix en temps réel en réponse à la composition unique du panier d’un client. (…) Les clients sont parfaitement guidés vers les commandes qui sont économiquement les plus efficaces pour eux ». La société se rémunérerait uniquement via un abonnement annuel, et non par une commission sur les « économies réalisées » par les clients.

Crédit photo: Jet.com

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
E-commerce: Jet.com lève 140 millions de dollars avant même son lancement
eCommerce : l’aventure Mirakl racontée par Elaia
Comment la FinTech suédoise Klarna veut conquérir la France
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés