ActualitéMarketing & CommunicationServices

Facebook lance une plate-forme B2B pour lutter contre les cyber-attaques

Facebook a annoncé cette semaine la création d’une nouvelle plateforme baptisée ThreatExchange afin d’aider les entreprises à lutter contre les cyber-menaces. Pour cette opération, le réseau social s’est associé à Yahoo et à Pinterest. « Ensemble, nous allons protéger une part non négligeable d’internet », annonce Facebook cité par le Financial Times.

Concrètement, les entreprises pourront partager leurs propres expériences sur la manière dont les hackers procèdent pour pénétrer leurs systèmes. Objectifs : prévenir les effractions et renforcer la sécurité des données. Le modèle de ThreatExchange s’inspire du réseau de sécurité utilisé en interne par Facebook, et sur lequel les collaborateurs échangent déjà leurs recommandations.

La diversification de Facebook

Mais Facebook a aussi tout intérêt à diversifier ses activités purement sociales. Les besoins des entreprises en matière de cyber-sécurité, et particulièrement des multinationales, explosent. L’onde de choc lors de l’attaque contre Sony Pictures en novembre 2014, provoquée selon le FBI par la Corée du Nord, raisonne encore aux Etats-Unis.

Le premier réseau social du monde affirme que l’usage de cette plateforme B2B sera gratuit, contrairement aux autres systèmes de détection d’attaques. Pour l’heure, les dirigeants de Facebook estiment que le réseau est légitime, car il « est bien positionné (grâce à) son modèle de partage social ».

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Facebook lance une plate-forme B2B pour lutter contre les cyber-attaques
La startup Element AI lève 150 millions de dollars pour aider les entreprises à adopter l’intelligence artificielle
Vers la fin des contenus clickbait sur Google?
WeWork confirme son intention d’entrer en Bourse et restreint les pouvoirs de son PDG
[DECODE] Comment Instagram a fait exploser ses revenus publicitaires
Les offres d’emploi de la semaine
Des employés à temps partiel de Whole Foods (Amazon) privés de leurs avantages médicaux
Libra: « Nous n’avons pas vocation à jouer les pirates »
[Made in Bordeaux] Ça bouge dans l’écosystème!
Enquête aux Etats-Unis sur un système de freinage automatique de Nissan
Téléconsultation: la consolidation se poursuit avec le rapprochement des startups Medadom et Docadom