ActualitéDistribution

[E-commerce] Les infos à ne pas rater: l’UE veut simplifier la livraison des colis entre Etats membres, un pont entre IgnitionOne et Lengow…

[tabs]

[tab title= »L’UE veut simplifier la livraison des colis entre Etats membres »]

EuropeSi des chaussures commandées sur un site espagnol ou polonais ne vous parviennent pas, c’est peut-être parce qu’elles se sont perdues dans la complexité de l’Union européenne. En cause plus particulièrement: le manque de fiabilité des opérateurs de livraison transfrontaliers, ou encore la transmission des données par des voies plus digitales. Avec un chiffre d’affaires à plus de 363 milliards d’euros en 2013, le marché des ventes en ligne fait désormais cogiter la Commission européenne qui cherche à le fluidifier.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Showroomprive a vu ses ventes sur mobile progresser de 45% en 2014″]

showroompriveL’e-commerçant français Showroomprive.com a dégagé 480 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014, et ce en 9 millions de commandes enregistrées. Ce qui fait un panier moyen d’environ 53 euros par client. Par ailleurs, les ventes sur mobile ont progressé de 45% en 2014 comparé à l’année précédente. «Nous allons poursuivre notre dynamique en 2015 avec notamment le déploiement de notre site multi-devises» a commenté le co-CEO et co-fondateur, Thierry Petit.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Un pont entre IgnitionOne et Lengow »]

Cette semaine, Ignition (fournisseur de solutions technologiques) et Lengow (outils d’optimisation de la visibilité et de la rentabilité) ont annoncé qu’ils allaient collaborer afin de séduire les e-commerçants présents sur Google Shopping. Lengow est chargé d’intégrer les différentes fonctions de l’API développée par Google. IgnitionOne doit, lui, permettre de gérer plus facilement les résultats des campagnes, avec notamment de la prédiction de performances, analyse ROI, CPC ou engagement.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Le portrait-robot du e-commerçant »]

Un homme (pour 63% d’entre eux), âgé de 35 à 49 ans, exportateur, principalement vers les pays frontaliers: voici le portrait robot du e-commerçant selon une étude Oxatis – KPMG. Il sait aussi désormais utiliser sa boutique en ligne pour rediriger vers le magasin physique. A noter également, la montée en puissance du B2B, 9% des e-commerçants vendent uniquement aux entreprises et 40% vendent à la fois au grand public et aux entreprises. Ils sont aussi 39% seulement à utiliser les outils de promotion mis en place par Google (AdWords, Shopping).

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Alibaba teste la livraison par drones… pour un coup de pub »]

droneDans les pas d’Amazon, le géant chinois de l’e-commerce teste actuellement la livraison par drones en Chine. La première session a eu lieu mercredi. Google s’y essaie également avec «Project Wing». Mais l’opération de mercredi était surtout une campagne de communication. Alibaba s’est d’ailleurs associé à une marque de thé pour l’occasion et comptait sur ce coup pour promouvoir sa galerie marchande en ligne baptisée Taobao. 450 paquets de thé seront livrés par un vendeur sélectionné parmi ceux avec lesquels il travaille sur Taobao.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Le chiffre: 1 000 milliards de dollars »]

chine-mobileL’e-commerce chinois pourrait atteindre mille milliards de dollars (soit environ 873 milliards d’euros) de chiffre d’affaires en 2019 selon Forrester. Cela marquerait une hausse de 20%. Dans une étude parue cette semaine, le cabinet explique que ce sont les ventes via terminaux mobiles et l’expansion du nombre de catégories de produits et de zones géographiques couvertes qui explique ceci.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »JD.com va mettre en avant le made in France »]

made in franceL’e-commerçant chinois compte sur les produits fabriqués en France pour attirer de nouveaux clients en Chine. Il s’est fixé pour objectif de vendre 2,5 milliards d’euros de produits français à ses clients chinois d’ici à trois ans, comme l’a annoncé cette semaine Richard Liu, le fondateur de cette entreprise cotée en Bourse. Il lancera un portail dédié aux produits «made in France» le 19 février prochain.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »NewsHunt va devenir une place de marché de contenus digitaux »]

Basé en Inde, NewsHunt est un service d’agrégation d’informations. Il vient de lever 40 millions de dollars dans le but de se muer en plate-forme (marketplace) de contenus digitaux. Le fonds new-yorkais Falcon Edge Capital est l’investisseur principal, son apport est complété par Matrix Partners, Sequoia Capital et Omidyar Network, indique TechCrunch. NewsHunt avait déjà levé 15 millions de dollars en octobre 2014.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »L’application: Flash Mailing »]

Depuis le 3 février, La Poste a ouvert son application Flash Mailing à tous les annonceurs. Disponible sous iOS et Android, elle permet de flasher une page et de rediriger l’utilisateur vers un contenu numérique. Une façon peut-être pour des commerçants de se mettre au m-commerce ?

« Flash mailing offre aux marques et aux entreprises une solution drive-to-web inédite qui valorise les campagnes de communication des marques et des enseignes », a commenté Corinne Boissau, la directrice du marché communication commerciale de la branche Services-Courrier-Colis de La Poste. Flash Mailing avait été testée durant un an auprès des marques des secteurs des télécommunications, de la vente à distance, de la presse et par des associations caritatives.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Les infos en replay »]

  • replay-cassette
    • Les Petits Frenchies vont ouvrir des pop up stores: Cet e-commerçant sous forme de webmagazine, va ouvrir dans plusieurs villes de France des boutiques éphémères. Lyon (pour trois jours), Nantes, Marseille, Toulouse et Bordeaux seront les premières villes desservies par la start-up. En savoir plus
  • I-Run lève 5 millions d’euros: I-Run est un marchand d’articles de sport pour  la pratique du running, du trail et du fitness. Il vend essentiellement en ligne mais dispose déjà d’un magasin physique à Toulouse et compte en ouvrir d’autres. Il entend aussi ouvrir son site à des pays du sud de l’Europe dont l’Espagne. En savoir plus 
  • Lucky Cart lève 1,6 million d’euros:  Spécialisée dans le « promogaming », la start-up parisienne Lucky Cart vient de lever 1,6 million d’euros auprès de Partech Ventures, Kima Ventures, Pléiade Venture, Fa Diese et la direction des investissements alternatifs du groupe Edenred. En savoir plus
  •  Rocket Internet investit 496 millions d’euros dans Delivery Hero:L’incubateur allemand veut créer un géant de la livraison de repas. Il a annoncé devenir actionnaire à hauteur de 30% de Delivery Hero, une start-up allemande spécialisée dans la commande en ligne de repas qui couvre 24 pays, dont l’Allemagne, l’Autriche, la Suisse, la Suède, l’Argentine. En savoir plus

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Les offres d’emploi dans l’e-commerce »]

 

 

[/tab]

[/tabs]

Adeline Raynal avec Jeanne Dussueil 

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This