ActualitéData RoomMarketing & Communication

[E-publicité] Les infos à ne pas rater: L’e-publicité en France pèse 2,6 milliards d’euros…Publicis investit dans Matomy…

runningLes dépenses publicitaires sur le format display devraient atteindre les 7,3 milliards d’euros en Europe, et 11,9 milliards d’euros en 2019 selon Forrester. Cette progression représente un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 10,3%, soit presque autant que les 13,7% prévus pour les Etats-Unis.

« Avec une surface d’écran plus grande et un rôle grandissant dans le parcours d’achat des consommateurs, les publicités sur tablettes vont connaitre un TCAC de 40,5% (+46% pour la France, ndlr) dans les cinq prochaines années, et représenteront un tiers des investissements publicitaires en display d’ici 2019 » explique Samantha Merlivat de Forrester. Une tendance qui va de pair avec une quasi-stagnation (+1% pour l’Europe, +1,6% pour la France, ndlr) des dépenses display sur PC sur la même période selon le cabinet.

« Les marketers européens vont favoriser les formats « rich media » et la vidéo, au détriment des formats statiques et du texte. Les dépenses publicitaires dans la vidéo vont décoller rapidement au rythme impressionnant de 20% de TCAC entre 2014 et 2019, poussés par la combinaison d’une forte demande, d’un engagement consommateur important et de CPM élevés » ajoute Forrester.

maurice-levy-publicisPublicis vient de prendre une participation de 20% dans Matomy Media, un groupe spécialisé dans le marketing digital à la performance. L’opération a été réalisée au prix de 227 livres par action (à peu près 286,8 euros) sur la base d’une option d’achat irrévocable sur 4,9% supplémentaires du capital.

« L’approche dite « performance-based » proposée par Matomy dans le domaine de la communication digitale comprend une plateforme de la performance multicanale intégrée, une plateforme technologique exclusive et des outils de gestion de sources média tierces » précise le groupe français.

matomyCréée en 2007 à Tel-Aviv, Matomy, dont la capitalisation boursière est proche des 327 millions de dollars (257,3 millions d’euros), compte aujourd’hui 9 branches et emploie 390 personnes dans le monde. La société revendique sur son site Internet 60 milliards d’impressions par mois. Elle compte plus de 1 600 clients dans le monde, dont American Express, HSBC et Experian.

« Le marché français de la publicité en ligne se montera à 2014 à 2,6 milliards d’euros, correspondant à une croissance de plus de 7% bien meilleure que la contreperformance de 3,8% enregistrée en 2013. Malgré tout, cela classe le marché national loin derrière le Royaume-Uni avec 6 milliards et l’Allemagne avec 4,6 milliards attendus en 2014 » selon un rapport de l’Idate . Dans ce contexte, la publicité mobile devrait représenter 31% des nouveaux formats de publicité en ligne cette année en France, contre 39% pour les médias sociaux, précise le cabinet de recherche.

graph2
Répartition des nouvelles formes de publicité en ligne – France, 2014 (Idate)
  • wide-agenceMarco Rigon, 38 ans, rejoint Mobext, l’entité Mobile de Havas Media, en tant que directeur général, alors qu’il était chez Phonevalley (une autre entité de Havas). Il avait précédemment travaillé chez Sharp Mobile. Il sera en charge du développement de la stratégie marketing mobile du groupe pour la clientèle internationale ;
  • Serge Hauser est nommé directeur général associé de l’agence Wide alors qu’il était précédemment directeur général associé de l’agence Megalo&Company. « Nous lui confions la mission d’accompagner la montée en puissance des activités de Wide en France, qui intervient sur un marché avec de très fortes perspectives de croissance », indique Cédric Pin, directeur général adjoint du groupe Micropole, la maison-mère.

ad4screenAd4Screen change de nom et devient Mobile First Alliance, un nouveau chapeau regroupant trois entités : Accengage (éditeur de logiciel de Mobile CRM), Ad4Screen (expert de la publicité et du CRM mobile) et Relatia (agence de Solomo CRM).

« Lorsque le groupe a investi en 2011 dans la société BEMYAPP, c’était avant tout pour son activité de régie publicitaire mobile. Aujourd’hui, BEMYAPP est une société en forte croissance, notamment à l’international, mais dont le cœur d’activité est centré sur l’organisation d’événements dédiés à la communauté des développeurs. (…) Le groupe reste ainsi actionnaire de la société BEMYAPP mais cette dernière est désormais une participation minoritaire, non stratégique, et sans synergie opérationnelle avec les autres entités » précise le groupe.

job-people

 

Retrouvez plus d’offres d’emploi dans le numérique sur Emploi.FrenchWeb.fr

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Depuis maintenant un peu plus de vingt ans, le SMS est devenu « le » nouveau canal de communication. Quand on voit l’explosion du nombre de smartphones et PAD, quand on voit au quotidien que tous les décideurs disposent d’un portable ouvert en moyenne 12 à 14 heures par jour au minimum, il est évident que les campagnes de marketing par SMS, mobiles, ne peuvent que réussir et s’amplifier. http://communication.clever.fr/marketing-par-sms-performance-efficacite/

[E-publicité] Les infos à ne pas rater: L’e-publicité en France pèse 2,6 milliards d’euros…Publicis investit dans Matomy…
Défense : structuration progressive autour de l’intégration de l’intelligence artificielle
Coronavirus: comment les entrepreneurs ont-ils fait face à la crise?
Les offres d’emploi de la semaine
[DECODE Exit] Rachat de Chain Accelerator par ON-X, premier exit français en Blockchain
TikTok/Bytedance
Un collectif d’influenceurs TikTok lance une « collab house » à Paris
Cloud: Google installera ses premiers data center en France d’ici 2022
Copy link