ActualitéBusinessEuropeHealthcareInvestissementsLes levées de fondsStartupTech

Eligo Bioscience lève 20 millions de dollars pour être plus précis que les antibiotiques

Le montant

La start-up française Eligo Bioscience, spécialisée dans la microbiologie, a bouclé un tour de table de 20 millions de dollars. Le fonds américain Khosla Ventures et Seventure Partners, investisseur historique, ont participé à l’opération. La société a également bénéficié d’une aide de 2 millions de dollars issue du Concours mondial de l’innovation.

Le marché

Fondée en 2014 par les docteurs Xavier Duportet et David Bikard ainsi que les professeurs associés Timothy Lu (MIT) et Luciano Marraffini (Rockefeller University), Eligo Bioscience développe des nanobots biothérapeutiques. Ces derniers permettent de traiter les maladies bactériennes à leur source et à améliorer la santé du microbiome, et donc celle des patients.

Baptisés «éligobiotiques», ces nanobots, composés d’ADN et de protéines, sont en mesure de tuer les bactéries de manière très ciblée ou de les transformer en productrices de médicaments, selon la charge utile thérapeutique qu’ils transportent. «Les antibiotiques sont des armes de destruction massive : extrêmement puissants mais imprécis. Avec les éligobiotiques, nous pouvons intervenir précisément sur le microbiome», explique le docteur Xavier Duportet, PDG d’Eligo.

Les objectifs

Ce nouveau financement doit permettre à la start-up française de renforcer sa plateforme de bio-médicaments programmables, de commencer ses premiers essais cliniques et de développer son équipe internationale de scientifiques, d’ingénieurs et de directeurs.

Eligo Bioscience : les données clés

Fondateurs : Xavier Duportet, David Bikard, Timothy Lu et Luciano Marraffini
Création : 2014
Siège social : Paris
Activité : microbiologie
Financement : 20 millions de dollars en septembre 2017

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This