A la uneActualitéEurope

[En Bref] La fin du «JO» papier, retour en images sur le Frenchweb Day Start-up…

[tabs]

[tab title= »La fin du ‘JO’ papier »]

Assemblée NationaleUn grand pas pour le pouvoir législatif. Le Journal Officiel, le quotidien édité par l’État français, cessera d’être distribué en format papier. Le Premier ministre a annoncé la dématérialisation complète de ce support à compter du 1er janvier 2016. Les informations du JO, telle que la promulgation des nouvelles lois, se feront désormais directement en ligne.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Frenchweb Day Start-up »]

Frenchweb organisait hier le Frenchweb Day Start-up, une journée entièrement dédiée aux entrepreneurs. Plusieurs thèmes étaient abordés : comment valider une idée de start-up ? Comment s’internationaliser ? Quels rapports avec les investisseurs ?… Parmi les personnalités présentes figuraient notamment :

  • Patrick Robin, managing partner chez Avolta Partners ;
  • Frédéric Mazella, co-ondateur et Président de Blablacar ;
  • Alix de Sagazan, co-fondatrice de A/B Tasty ;
  • Michel de Guilhermier co-fondateur et Président de L’accélérateur ;
  • Céline Lazorthes, fondatrice de Leetchi.

 

Voici un petit retour en photos sur l’événement.

celine-lazorthes-jean-david-chamboredon-1

olivier-mathiot-1

patrick-robin-1

thierry-debarnot-michael-philippe-1

Frederic-Mazella-1

 

A lire également : [Frenchweb Day Start-up] 17 citations inspirantes pour les entrepreneurs

[/tab]

[/tabs]

Crédit photo de Une: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags
EquipAUto

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “[En Bref] La fin du «JO» papier, retour en images sur le Frenchweb Day Start-up…”

  1. JO en ligne. Bonne nouvelle. Ca serait bien qu’on en finisse avec la publication des annonces de création ou de fermeture d’entreprise qui coûte 100€ à un créateur qui les investirait bien ailleurs et qui pourrait le faire tout seul sur le JO en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This