ActualitéBusinessEuropeTelecom

[#ShowHello] Djingo, Amazon, cybersécurité… les principales annonces d’Orange pour contrer Free

Après la présentation de la nouvelle box et offres de Free la semaine dernière, la keynote d’Orange ce mercredi pour son traditionnel Hello Show était très attendue. Mais alors que le réseau de Xavier Niel avait enchaîné les annonces de partenariats et présenté une nouvelle box survitaminée, les annonces de l’acteur historique du marché ont paru moins concrètes.

Le show a commencé sous la forme d’une série de tacles à destination de Free. Dans une mise en scène qui manquait terriblement de naturel, une caméra a suivi Stéphane Richard en coulisse alors qu’il se dirigeait vers la scène et interrogeait une de ses collaboratrices sous formes de questions rhétoriques: « Pas besoin de nouvelle box? », «L’offre maison connectée, elle est bien gratuite est accessible sur toutes nos boxs? ». Une approche finalement très défensive, malgré l’esprit de décontraction qu’Orange souhaitait afficher.

Le show d’Orange a finalement été très « macro » quand celui de Free était beaucoup plus orienté produits et services. Avec en toile de fond, pour Orange, «l’innovation inclusive » comme philosophie. Une concept marketing que Stéphane Richard a répété comme un mantra tout au long de sa présentation.

Alliance intéressante avec Deutsche Telekom et surprenante avec Amazon

Parmi les annonces intéressantes, celle de l’alliance entre Orange et Deutsche Telekom. Pour en parler, Timotheus Höttges, le PDG, avait même fait le déplacement. Les deux acteurs ont joint leurs ressources, notamment humaines, pour développer l’intelligence artificielle de l’enceinte connectée Djingo. Un partenariat qui ouvre la possibilité d’une collaboration entre deux acteurs clés en Europe, qui pourraient peser sur l’échiquier mondial s’ils se rapprochaient.

D’ailleurs, autre annonce concernant Djingo: l’alliance avec Amazon. L’enceinte intelligente Djingo s’interface avec Alexa, l’assistant virtuel du géant américain. Un partenariat avec un acteur européen (Carrefour, Fnac Darty) à qui Orange fournit sa technologie d’intelligence artificielle et de voix aurait néanmoins fait alors sens. D’autant plus que lors de sa présentation, Stéphane Richard a souligné l’utilisation que les GAFA font des données des utilisateurs pour ensuite annoncer ce partenariat avec Amazon.

Stratégie floue pour Orange Bank et continuité pour la 5G

En ce qui concerne Orange Bank, l’opérateur a encore communiqué sur les 200 000 clients atteints et annoncé de nouvelles fonctionnalités comme les alertes pour éviter les agios, une solution de sécurité spécifique pour les cartes Premium avec un cryptogramme qui changera toutes les heures  ou encore la possibilité de visualiser plusieurs comptes bancaires sur l’interface d’Orange Bank. Au final, rien de révolutionnaire n’a été annoncé. Et surtout, rien qui ne permette vraiment à Orange Bank d’inquiéter les néobanques comme N26 ou Revolut. D’un point de vue général, la stratégie pour Orange Bank ressort plutôt floue.

Orange était aussi très attendu sur le terrain de la 5G. Stéphane Richard a notamment annoncé une phase de pré-commande en 2019 en déployant la 5G dans 17 villes d’Europe. En France, les communes de Lille, Paris, Marseille et Nantes sont concernées. Les clients pourront donc y tester la 5G en avant première. Un nouveau centre d’expérimentation sur le sujet ouvrira également à Châtillon (92). Finalement, rien de nouveau sous le soleil, ces annonces réseau s’inscrivent dans l’innovation de continuité.

Pour 2019, les enjeux d’Orange semblent surtout concentrés sur la couverture et la qualité de service. Mais étant donné que le calendrier d’innovations de Free et Orange sont en quinconce, les comparaisons inévitables sont cette fois-ci à la défaveur d’Orange. 

Retrouvez toutes les annonces d’Orange heure par heure: 

10h50

« Nous innovons pour tous et pour chacun », répète encore Stéphane Richard. Une phrase qui aura été son mantra tout au long de sa présentation.

Orange travaille sur un système de votes auprès des collectivités protégé via la blockchain.

Création d’un comité d’éthique sur l’usage de la Data, présidé par Stéphane Richard.

Orange Bank compte 200 000 clients. « C’est une nouvelle vision de ce que doit être une banque« , déclare le patron d’Orange.  Il annonce une série de nouveautés. Dès le printemps prochain, les clients seront alertés pour éviter des frais bancaires d’agios. Il y aura une solution de sécurité spécifique pour les cartes Premium avec un cryptogramme qui changera toutes les heures. À cela s’ajoute la possibilité de visualiser plusieurs comptes bancaires sur l’interface d’Orange Bank. Les utilisateurs pourront avoir accès à un coach financier. Avec la possibilité aussi de rapatrier ses factures. Mais cela suffira t-il à rattraper les néo banques comme N26 ou Revolut qui semblent avoir un train d’avance…

Présentation de Orange Health Care. « Nous sécurisons vos données de santé« .  Orange souhaite fluidifier et sécuriser les données du parcours de soin via le département Orange Healthcare.

10h45
Stéphane Richard présente Orange Cyber Défense.

« 50 milliards d’événements sont analysés chaque jour« , déclare Stéphane Richard. En 2018 nous avons éliminés 200 sites malveillants par jour. 50 milliards d’événements sont analysés chaque jour. 550 millions de variétés de virus dans la base de données d’Orange

« Notre liberté numérique n’est pas insouciante« .

Au tour de la thématique de la protection des données. « Notre business model ne repose pas sur l’analyse de vos données personnelles« , tient à rappeler Stéphane Richard qui envoie un tacle au GAFA. Une position tout de même étonnante, sachant que le PDG d’Orange vient d’annoncer un partenariat avec Amazon.

« Notre business économique repose sur l’abonnement ».

Présentation de l’application Mobile Connect et Moi qui permet de sécuriser l’accès aux sites sensibles.

10h38

La thématique de la 5G entre en scène. Annonce de l’ouverture d’un nouveau centre d’expérimentation 5G à Châtillon. Démonstration d’une retransmission d’image en directe.

En 2019 phase pré-commerciale en déployant la 5G dans 17 villes d’Europe. À Lille, Paris, Marseille, Nantes, les clients pourront tester la 5G en avant première dès 2019.

10h33

« Le réseau  est un enjeu de développement pour une société numérique« , commence le PDG d’Orange. Orange est l’un des leaders mondiaux des câbles sous marins, rappelle Stéphane Richard. Le patron d’Orange revient sur les différents projets:  Avec Google, le projet Dunant : long de 6 000 km, la Ligne Kanawa pour un Internet fluide en Guyane, le Câble Peace (12 000 km) Pakistan, Djibouti, Egypte, Kenya, France, Afrique du Sud.

10h30

Stéphane Richard décrit les fonctionnalités de Djingo. L’enceinte permet de chercher un film, passer des appels, d’avoir accès aux services maison connectée pilotés par Djingo.

« Nous avons noué un partenariat unique entre Orange et Amazon, entre Djingo et Alexa. Les deux IA vont collaborer« , annonce Stéphane Richard.

Le smart speaker sera disponible dès printemps 2019 à partir de 49 euros pour tous les clients Orange.

10h15:
« Le vrai combat de l’IA, c’est son utilité« , déclare le PDG d’Orange. Timotheus Höttges, PDG de Deutsche Telekom entre sur scène. « Magenta is the new orange » déclare Timotheus Höttges, offrant une paire de baskets de cette couleur à Stéphane Richard. Les deux entreprises annoncent une alliance sur l’IA.

« For over 18 month now, we have gathered a one and only team of 150 French and German engineers the hardware and software components of our artificial intelligence”, a déclaré Timotheus Höttges.

Présentation d’une nouvelle enceinte intelligente, qui embarque Djingo, concurrente de Google Home et Amazon Echo. Une enceinte connectée conforme au RGPD.

Timotheus Höttges s’engage dans un discours sur l’alliance pour une Europe digitale, sur l’urgence de se bouger, d’améliorer les infrastructures… 4% seulement de la data mondiale est stockée en Europe, déclare-t-il.

10h10: Stéphane Richard est sur scène. « Aux gadgets réservés à quelques-uns, Orange répond par l’inclusion« , déclare le PDG d’Orange. Le discours est accès sur la maison connectée. « À compter du 1er trimestre vous pourrez connecter directement vos objets à la box« . Philips, Bosch ou Netatmo font partie des partenaires sélectionnés. Le service s’appelle « Maison Connectée ». Il n’y aura pas besoin d’une nouvelle box ou d’un nouvel abonnement gratuit pour toute personne qui possède une Livebox de dernière génération. Cela concerne près de 3 millions de foyers en France. Sur abonnement, il y aura une offre complémentaire de sécurisation. Avec Groupama, Orange propose un nouveau service appelé Maison Protégée. En cas de  cambriolage, un centre de surveillance se charge de régler la situation.

10h: Dès les coulisses, Stéphane Richard tacle Free. « Pas besoin de nouvelle box » déclare-t-il à une de ses collaboratrices dans une mise en scène. « L’offre maison connectée, elle est bien gratuite est accessible sur toutes nos boxs?« , poursuit ce dernier, ce à quoi la collaboratrice répond positivement…

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This