A la uneEuropeTech

Recast.AI mise sur l’invasion des robots conversationnels

Voyage, e-commerce, transport, énergie… il ne devrait plus se passer une seule interaction, pour les consommateurs ou les professionnels, sans qu'un robot conversationnel vienne jouer le rôle de facilitateur. C'est le pari qu'a pris la société Recast.AI, lancée cette année, et qui, pour convaincre un maximum de cibles sur son éditeur de bots, en mode collaboratif, s'ouvre à la fois au marché B2C et au B2B. Sur sa plateforme, elle revendique ainsi déjà quelques centaines de développeurs, ses premiers clients, qui l'utilisent pour développer «de petits bots spécialisés sur une seule tâche» et ensuite les intégrer à des sites ou des applications, explique Patrick Joubert l'un des cofondateurs.

Pour ne pas se laisser distancer par les Facebook, – qui développe dans son Lab un assistant personnel autonome -, Google, ou encore WeChat, la société parisienne discute aussi avec Samsung et Microsoft. Objectif : leur vendre bientôt l'API en SaaS. «Notre première cible est les développeurs», assure Recast qui vient de réaliser une levée de fonds de 1 million d'euros en amorçage à laquelle les salariés et les fondateurs (des anciens de l'école 42) ont pris part. Leur culture open source est d'ailleurs marquée par les exemples inspirants de «Wikipedia, GitHub, Slack».

Dans sa quête de croissance, il lui faudra aussi démontrer que les robots conversationnels ont toute leur place face à la montée en puissance des assistants personnels autonomes et au règne quasi indétronâble des applications. «Les bots vont (interagir) en langage naturel (…) Ils vont cohabiter avec les apps», anticipe Patrick Joubert. En attendant la probable grande révolution autour de l'assistant personnel, les bots faits maison de Recast.AI sont prêts à «faire le pont» et à participer à la création de nouveaux services.

VOIR: Interview de Patrick Joubert, CEO de Recast.AI


 

[tabs]

[tab title= « Les données clés : Recast.AI »]

Fondateurs : Jasmine Anteunis, Paul Renvoisé, Patrick Joubert et Julien Blancher

Date de création: 2016 (version bêta en mars)

Effectifs: 10

Investisseurs: Alexandre Mignon, Etienne Reeners, François Enaud (ex Steria), Xavier Niel, Kima Ventures, les salariés de Recast.

Siège: Paris

[/tab]

[/tabs]

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Jeanne Dussueil

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This