Actualité

Entre Lopsi et Hadopi, NKM veut garantir la neutralité du net

Alors que le parlement vient d’adopter les lois hadopi et lopsi, Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’État à l’Économie numérique créé un comité d’experts chargé de se pencher sur la question de la neutralité du net. Derriere cette formule sybilline se cache la question de la libre circulation de tous les contenus du web, ses enjeux en matière de libre concurrence et régulation des acteurs dominants du marché ainsi que pour les internautes (respect de la vie privée, garantie de la liberté d’expression, qualité et continuité des services,…)

Ce comité réunit Yochai Benkler, professeur à l’université de Harvard et codirecteur du Berkman Center for Internet and Society, Winston Maxwell, avocat associé chez Hogan & Hartson, Michel Cosnard, pdg de l’Inri, Tariq Krim, fondateur de Netvibes et CEO de JoliCloud, Lynn Saint Amour, présidente de l’ISOC Monde (association américaine créée en 1991 qui s’intéresse à l’évolution de l’Internet), et Dany Vandromme, président de Renater, l’Internet de l’éducation et de la recherche.

Ils devront rendre en juin prochain leur rapport, en parallèle d’une consultation publique auprès des internautes et de différents acteurs de l’internet, conduit par la Direction générale de la compétitivité de l’industrie et des services (DGCIS) avec le concours de la Délégation aux Usages de l’Internet (DUI). Reste à savoir comment NKM compte en inscrire les résultats dans un contexte legislatif déjà bordé et des projets européens (Acta) plutot flous.

Cette initiative n’a pas manqué de faire réagir La quadrature du net dont le porte parole Jeremie Zimmermann rappele « Après l’HADOPI et la LOPPSI, et à quelques semaines des régionales, le gouvernement feint de se préoccuper des libertés fondamentales des utilisateurs d’Internet. S’il est évidemment indispensable de garantir la neutralité du Net, le gouvernement fait l’inverse depuis plusieurs années en poussant un contrôle centralisé du réseau. Sur les trois opérateurs de téléphonie fournissant de l' »Internet mobile » bridé ne respectant pas la neutralité du Net6, deux sont détenus par des amis personnels du Président de la République. Il est à craindre que la neutralité du Net, essentielle à un Internet libre et ouvert, soit sacrifiée au nom des intérêts des proches de Nicolas Sarkozy. »

Tags
Plus d'infos

Richard Menneveux

CEO & Editor in Chief@Decode Media Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

2 commentaires

  1. Le titre de ce billet est bidon, tout comme le site. NKM n’est qu’une marionnette qui au demeurant n’est pas fondamentalement en désaccord avec ses marionnettistes.

Share This