ActualitéObjets connectésTech

9,2 milliards de téléphones connectés à Internet dans le monde en 2019

2015 pourrait être l’année où le nombre de connexions à Internet mobile dépassera le nombre d’habitants sur la planète, selon le dernier rapport sur la mobilité d’Ericsson. Fin mars 2014, il y avait 6,8 milliards de connexions mobiles dans le monde, soit plus de 9,3 mobiles connectés pour 10 personnes.

Ces chiffres ne signifient pas que chacun des 7,2 milliards de terriens utilise un téléphone. Si la couverture du réseau mobile croît de façon exponentielle dans les marchés en développement – Afrique et Inde en tête des nouvelles connexions au premier trimestre – les services de téléphonie mobile excèdent déjà les 100% de taux de pénétration en Europe, Asie, au Moyen-Orient et en Amérique du Nord.

Rapport Ericsson juin 2014
Source : Ericsson

Dans ces régions, les connexions mobiles par individu se multiplient avec les ordinateurs portables, les tablettes connectées en plus du téléphone mobile. Ericsson estime qu’environ 200 millions d’objets connectés divers sont aussi présents sur le marché mondial de l’internet mobile, et que ce nombre ira croissant. La firme prévoit que le nombre de téléphones portables connectés dans le monde atteindra 9,2 milliards en 2019.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Mathilde Hodouin

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
9,2 milliards de téléphones connectés à Internet dans le monde en 2019
[Made in océan Indien] Quelle est cette startup mauricienne qui veut digitaliser le secteur médical africain?
La stratégie du média Brut pour séduire les jeunes à l’international
Comment gérer les files d’attente avec le numérique?
FinTech: pourquoi Stripe s’allie à des banques traditionnelles comme Goldman Sachs et Citigroup
Face à la Chine, les États-Unis poursuivent leur révolution technologique militaire
covid
Cyberattaque: la chaîne logistique des vaccins contre le coronavirus prise pour cible, révèle IBM