ActualitéData RoomRetail & eCommerce

[Etude] 70 % des Français ont reporté aux soldes des achats de fin d’année

Selon une enquête Ifop pour Spartoo, le leader européen de la vente de chaussures en ligne, près de 70 % des Français ont reporté certains de leurs achats de fin d’année pour les faire pendant les soldes. C’est presque 30 % de plus que d’habitude et, de toute évidence, un effet très visible de la crise.

Près de 50 % des personnes qui envisagent de profiter des soldes cette année affirment même que la crise va avoir une influence directe sur leurs achats en prévoyant un budget moins important que les autres années (229 € en moyenne).

Toujours selon l’étude Ifop, les chaussures arrivent dans le peloton de tête des produits les plus recherchés par les internautes pendant les soldes, derrière les vêtements et les équipements hi-fi et vidéo. Une bonne nouvelle donc pour le commanditaire de cette enquête,  Spartoo, qui  réalise environ 30 % de son CA en période de soldes et attend plus de 4 millions de visiteurs uniques dès le 11 janvier prochain, date d’ouverture des soldes d’hiver 2012 (jusqu’au 14 février inclus). Selon Boris Saragaglia, PDG de Spartoo, dans les pays où les soldes ont déjà démarré (Grande-Bretagne, Allemagne, Hollande, Pologne, Suède…), on constate un volume de ventes en hausse de 500% !

L’enquête a été réalisée du 20 au 23 décembre 2011, sur un échantillon de plus de 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, par la méthode des quotas.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Etude] 70 % des Français ont reporté aux soldes des achats de fin d’année
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia
4 logiciels de paie pour bien gérer votre entreprise et vos RH
Qui était Lee Kun-hee, le président de Samsung à l’origine d’un empire international ?
FoodTech: comment la restauration d’entreprise innove face à la crise
Formation des collaborateurs: comment éviter «l’obsolescence programmée de la connaissance»?