Tech

[Etude] Les Français accros aux tablettes!

Fullsix vient de publier les conclusions de la deuxième édition de son étude, réalisée par OTO Research, sur l’usage de la tablette numérique dans les foyers français. Principal constat: les tablettes prennent une place de plus en plus importante dans notre vie quotidienne.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes:

  • 2h40 d’usage quotidien avec plus de 6 prises en main, contre 2h par jour d’après l’étude de l’an dernier qui ne portait toutefois que sur les iPad.
  • Plus de 90% des possesseurs de tablettes s’en servent alors qu’ils regardent la télévision.
  • 59% des « iPaders » déclarent utiliser moins leur ordinateur depuis qu’ils détiennent une tablette.
  • Un usage sédentaire. Les aficionados utilisent essentiellement leur tablette à domicile et en font profiter l’ensemble des membres du foyer.
  • Les tablettes sont d’abord utilisées pour surfer sur internet (84%).
  • Chaque utilisateur réalise près de 14€ de dépenses mensuelles en contenus et applications.
  • Toutefois, 74% préfèrent les applications financées par la publicité aux applications payantes.
  • Les utilisateurs sont désormais à 54 % des hommes, contre 46 % de femmes. L’an dernier l’usage des tablettes était plutôt réservé à la gente masculine (69%).
L’étude a été menée sur internet du 23 août au 23 Septembre 2011 auprès de 406 possesseurs français de tablettes. Elle sera dévoilée dans son intégralité le 25 octobre prochain.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Etude] Les Français accros aux tablettes!
« Métaverse », l’univers parallèle qui fait rêver les géants de la Tech
Akka Technologies
Adecco rachète le Français Akka Technologies, valorisé à 2 milliards d’euros, pour créer un géant du numérique
google
Alphabet (Google) dépasse les attentes du marché avec un bénéfice net de 18,5 milliards de dollars
Tiré par les ventes d’iPhones, Apple a presque doublé son bénéfice net trimestriel
Bubble lève 100 millions de dollars pour sa plateforme no-code
Pass sanitaire: inquiètes, les entreprises demandent au gouvernement de ne pas supprimer les aides