ActualitéMediaTech

[Etude US] Info sur tablette: qui est prêt à mettre la main à la poche?

Selon une enquête menée par l’institut Pew et le centre de réflexion The Economist Group, les Américains adoreraient consulter l’actualité depuis leur tablette tactile. En revanche, les choses se corsent légèrement lorsqu’il est question de payer. L’étude dévoile en effet de faibles scores catégorisés. Après une seconde lecture et recoupés, ces chiffres peuvent toutefois être interprétés positivement… De quoi réchauffer ou refroidir les espoirs des grands groupes de presse misant sur ce nouveau marché.

Dans les détails, cette étude nous apprend que:

  • 11% des adultes américains possèdent une tablette.
  • La consultation de l’actualité arrive en 3ème position (53%), après la navigation sur internet (67%) et la consultation et l’envoi de mails (54%). Les réseaux sociaux arrivent en 4ème position (39%), suivis des jeux vidéos (30%).
  • Seuls 14% des utilisateurs ont payé pour lire de l’information sur leur tablette.
  • 23% d’entre eux détiennent toutefois un abonnement papier qui leur donne un accès au service numérique.
  • 21% n’ayant pas encore acheté de l’information sur tablette, déclarent toutefois être prêts à payer au maximum 5 $ par mois pour accéder à des news s’il n’y a aucun autre moyen pour les obtenir.
  • 10% sont prêts à débourser 10 $.
  • Ces faibles chiffres s’expliqueraient par les modes d’accès à l’actualité. En effet, les utilisateurs semblent solliciter majoritairement les moteurs de recherche de leur tablette pour obtenir une information, et non les applications dédiées, utilisées seulement dans 21% des cas.
Bouton retour en haut de la page
[Etude US] Info sur tablette: qui est prêt à mettre la main à la poche?
[Série C] La startup belge Cowboy lève 80 millions de dollars pour accélérer la vente de ses vélos électriques connectés aux États-Unis
Redressement judiciaire pour Sigfox, à la recherche de nouveaux acquéreurs.
Que propose Google pour remplacer les cookies publicitaires?
[Série B] IA: InstaDeep lève 88 millions d’euros auprès du laboratoire allemand BioNTech
Pourquoi Starlink, le service internet par satellite d’Elon Musk, n’a plus qu’une seule station en France
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange