ActualitéLes levées de fondsStartupTransport

[Exclusif] Parkadom, une plate-forme de location de places de parking, lève 350 000 euros

Comment rentabiliser une place de parking vacante ponctuellement ? C’est à ce besoin que répond Parkadom, start-up parisienne fondée en 2012 par Alexandre Poisson et Benjamin Pozzi. Elle vient de boucler un tour de table pour un montant de 350 000 euros auprès d’investisseurs privés dont l’identité reste confidentielle.

Le concept: une plate-forme de location d’emplacements de parking privés. A l’origine, il s’agissait uniquement de consommation collaborative entre particuliers. Grâce à ce tour de table, Parkadom entend étendre son activité aux locations de places de parking détenues par des entreprises. Le modèle économique est celui généralement observé concernant les places de marchés: une commission de 20% est prélevée sur chaque transaction. Alexandre Poisson précise: « Une dizaine de transactions sont réalisées chaque jour.

Sur 2013, le chiffre d’affaires dégagé a été marginal mais nous nous fixons d’atteindre les 300 000 euros sur 2015 et ainsi atteindre la rentabilité ». Sur ce marché, se positionnent d’autres acteurs comme Moovéco, Prendsmaplace, sans oublier la rubrique dédiée aux parkings de P.A.P.

Passer de 2 000 à 20 000 places proposées à la location en 1 an

Actuellement, environ 2 000 places sont disponibles à la location sur le site Parkadom. L’objectif affiché – ambitieux – est de multiplier par 10 son offre dans toute la France d’ici fin 2015. Le Crédit Agricole a par exemple décidé de confier à cette start-up ses places de parking vacantes (plus d’une soixantaine). D’autres grands groupes feront de même d’ici le lancement de l’offre début 2015, pour arriver à environ 1 000 disponibles situées sur des parkings d’entreprises.

Concrètement, une partie des fonds sera consacrée à l’élargissement des moyens humains: « Nous allons progressivement recruter au cours de 2015 pour passer de 2 personnes (les deux cofondateurs, ndlr) à ce jour à 8 personnes » annonce Alexandre Poisson. Le reste des fonds levés permettra de communiquer autour de la société et de continuer à investir dans la R&D: « Pour pouvoir nous étendre aux parkings d’entreprises, il nous faut mettre au point une technologie permettant d’éviter la nécessité de rencontre physique. Notre dispositif permettra de lever et baisser les barrières d’accès aux parkings pour éviter la nécessité d’une rencontre physique comme cela se passe actuellement entre particuliers », indique Alexandre Poisson. La location pourra se faire à l’heure.

Jusque là, la société s’était financée via 3 apports de fonds: 50 000 euros par l’EDC Paris Business School -dont sont diplômés les deux cofondateurs-, puis 25 000 euros de subvention accordée par Oséo en 2013 et 40 000 euros par Scientipôle Innitiative la même année.

Adeline Raynal

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[Exclusif] Parkadom, une plate-forme de location de places de parking, lève 350 000 euros
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Comment repenser les ressources humaines avec la relance et le numérique?
EdTech: Byju’s lève 300 millions de dollars auprès de BlackRock, Sands Capital et Alkeon Capital
Comment générer des recommandations sur Internet pour trouver de nouveaux clients?
Comet Meetings réalise un tour de table de 30 millions d’euros mené par la BPI et Pierre Kosciusko-Morizet
DECODE Retail: 3 conférences organisées avec Odile Roujol et Laurence Faguer
Copy link