ActualitéLes levées de fondsMarketing & CommunicationTech

Distribution d’applications : IronSource lève 85 millions de dollars

IronSource annonce avoir levé 85 millions de dollars auprès d’investisseurs américains, européens et chinois non communiqués. La société souhaite en profiter pour se développer à l’international alors qu’elle compte déjà des bureaux à Beijing, San Francisco et New York.

Basée à Tel-Aviv, elle propose une plate-forme pour mieux connecter les développeurs aux utilisateurs, et favoriser la scalabilité des applications, au travers de quatre produits phares : installCore, une plate-forme de distribution et de monétisation de logiciels, mobileCore, un ad-tech pour atteindre une audience ciblée, displayCore, une solution publicitaire à la performance, et mediaCore, une plate-forme de distribution d’applications.

Cap sur la Chine

« Cet investissement auprès de grands investisseurs chinois est un témoignage de la valeur qu’ironSource apporte déjà à ses partenaires chinois, et plus important encore, de notre capacité à aider les principaux acteurs de l’Internet chinois à réussir sur un marché mondial » estime Tomer Bar-Zeev, PDG et co-fondateur. « La Chine est l’un des marchés les plus passionnants d’aujourd’hui pour Internet et les applications, et nous sommes impatients de renforcer notre présence et renforcer les liens entre Tel-Aviv et Pékin » ajoute-t-il.

Fondée en 2009, la société revendique aujourd’hui 450 employés dans le monde pour plus de 50 000 applications et 9 000 développeurs utilisant son SDK (mobileCore).

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Distribution d’applications : IronSource lève 85 millions de dollars
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer